francais anglais
Demoiselle bleue cyan

Demoiselle bleue cyan
(Chrysiptera cyanea)

Sa beauté ne fait aucun doute, mais attention à son caractère ! Ce poisson est agressif et peut rapidement devenir la terreur dans votre aquarium. Il faut donc bien se renseigner avant son acquisition ! Justement, cette fiche vous en dit plus sur ce superbe poisson !

Noms

Nom scientifique
Chrysiptera cyanea

Noms communs
Demoiselle bleue cyan
Diable bleu

Origine

quels sont ses pays d'origine ?

Origine : océans Pacifique et Indien, Australie
Habitat naturel : récifs coralliens ou décombres de coraux morts (inférieur à 30 m)

Dimorphisme

quelles sont les différences physiques entre les mâles et les femelles ?

Le mâle revêt de jolies touches jaune/oranges sur le plastron et la caudale. La femelle est entièrement bleue avec un point noir à l’arrière de la dorsale (cf à savoir).

Famille

famille

Pomacentridae

Volume

quel est le volume minimum pour cette espèce ?

200 L pour 1
600 L pour un harem

Paramètres

quels sont les paramètres d'eau pour la maintenance de ce poisson ?

T° : 23 à 26 °C
pH : 7.5 à 8.5
Densité : 1021 à 1026

Difficulté

difficulté

Facile

Taille

quelle est la taille maximale de ce poisson?

8 cm

Longévité

quelle est l'espérance de vie moyenne de ce poisson ?

15 ans

Zone de vie

dans quelle zone de l'aquarium vit ce poisson ?

Milieu et fond

Nombre

sociabilité de l'espèce

1 ou harem

Espèces alternatives

Cliquez sur la vignette pour voir la fiche

Aucune (pour le moment !)

Alimentation

Comment nourrir le Chrysiptera ?

Alimentation

Comment nourrir le Chrysiptera ?

Le demoiselle bleue est omnivore. Dans la nature, elle se nourrit d’algues filamenteuses, de minuscules crustacés et d’oeufs de poissons planctoniques.

En aquarium, cette espèce est facile à nourrir : aliments secs, proies vivantes ou congelées.

Vous pouvez partir sur 50% d’aliments végétaux, et 50% d’aliments carnés. Dans tous les cas, veillez à la taille des aliments proposés car sa bouche est assez petite. Côté végétaux, la spiruline est particulièrement bienvenue. Côté aliments carnés, vous pouvez donner des daphnies rouges, artémias enrichies de vitamines, krill, mysis, cyclops, morceau de chair de poisson, de crevette, de moule... Pour une meilleure santé et éviter les carences, alternez les différents menus !

Enfin, il est recommandé de faire plusieurs petits repas par jour. Ce rythme participera à diminuer le tempérament agressif de ce poisson, moins stressé qu’avec la prise d’un repas unique par jour.

Comportement

Quel comportement manifeste le Chrysiptera ?

Comportement

Quel comportement manifeste le Chrysiptera ?

Ce poisson est de nature très agressive, aussi bien envers ses congénères qu’avec les nouveaux poissons introduits dans son aquarium. Ce comportement est particulièrement vrai chez les mâles qui défendent farouchement leurs lieux de ponte. Ce caractère très difficile est considéré comme l’un des plus prononcés chez les petits poissons d’aquarium marins. De façon générale, les femelles et les juvéniles sont légèrement moins agressifs, tandis que les plus gros mâles peuvent devenir extrêmement belliqueux. À noter que son caractère devient plus difficile en vieillissant.

C’est un poisson assez vif et actif, qui nage beaucoup. Il passe beaucoup de temps à surveiller son territoire et à entrer/sortir de ses cachettes. Il animera très bien votre aquarium, tant par son activité que par ses couleurs magnifiques.

Cohabitation

Qui peut cohabiter avec le Chrysiptera ?

Cohabitation

Qui peut cohabiter avec le Chrysiptera ?

Compte-tenu du caractère agressif et territorial du demoiselle bleue, n’associer jamais deux représentants de cette espèce dans des aquariums inférieurs à 600 litres. La cohabitation de deux individus dans un aquarium trop petit entraîne souvent la mort de l’un des deux. Cela est dû au fait que le territoire de ce poisson peut être assez étendu. Au delà de 600 litres, vous pouvez commencer à envisager la maintenance à plusieurs. Votre groupe sera composé en harem : un mâle pour plusieurs femelles. En effet, deux mâles ne peuvent pas vivre ensemble. L’idéal sera l’introduction d’un mâle et de quatre femelles dans un aquarium d’au moins 800 litres.

Évitez également toute association avec les espèces du genre pomacentridés et de façon générale, avec tous les poissons territoriaux, trop petits ou trop paisibles (blennies, gobies, poissons cardinaux, poissons de feu, etc...). La maintenance avec des Vers tubicoles et les tuniciers est à proscrire car ils subiraient un harcèlement soutenu. Enfin, de trop gros poissons peuvent intimider le Chrysiptera cyanea qui craindrait alors une prédation. Il resterait alors caché, quitte à ne rien manger...

Mais alors que reste-t-il ? Vous avez la possibilité de l’associer avec des poissons vifs, soit non-territoriaux soit semi-agressifs et pas trop gros. Vous pourrez par exemple l’associer à des Poisson-anges, des Poissons-globes, des balistes, des représentants de la famille des Pseudochromidae, etc... (attention au volume de l’aquarium qui doit bien entendu être adapté en fonction des espèces citées). Bref, à tous poisson pouvant se défendre ! En général, ce type d’association fonctionne bien.

Enfin, le Chrysiptera cyanea ne présenta pas de danger ni pour les invertébrés ni pour les coraux.

Reproduction

Comment reproduire le Chrysiptera ?

Reproduction

Comment reproduire le Chrysiptera ?

La reproduction est très difficile. En effet, même si la ponte est facile, l’élevage des minuscules alevins est particulièrement ardu.

La ponte survient régulièrement parmi les coraux branchus à partir de 26°C. Le couple nettoie le support de ponte (substrat). Les oeufs incubent de 3 à 5 jours. Durant cette période, le mâle va montrer un caractère encore plus combatif. Il va défendre son territoire et ses oeufs. A noter qu’il soigne également sa ponte.

C’est l’élevage des alevins qui pose problème et notamment leur alimentation. En effet, ils sont minuscules. Ils doivent par ailleurs être élevés dans un aquarium séparé.

Curiosité : à l’exemple de son cousin le poisson-clown, tous les alevins Chrysiptera cyanea sont des femelles. Avec le temps, certaines deviendront des mâles. On appelle ce phénomène un hermaphrodisme successif de type protogyne.

Son aquarium

Quel aquarium pour le Chrysiptera ?

Son aquarium

Quel aquarium pour le Chrysiptera ?

Ce poisson assez vif a besoin de place. Choisissez un aquarium d’au moins 200 litres (100 cm de façade) pour un individu seul. L’aquarium marin de ce poisson sera composé de roches, d’algues et de coraux.

Aménagez de nombreuses cachettes. C’est une des clés pour que la maintenance à plusieurs fonctionne bien. Vous pouvez par exemple former des cavités entre les roches vivantes. Attention cependant à la stabilité de votre décor.

Chrysiptera cyanea -cachette

À savoir

Toutes les informations complémentaires et annecdotes

À savoir

Toutes les informations complémentaires et annecdotes

Le dimorphisme de cette espèce est assez marqué :
ldimorphisme sexuel Chrysiptera

N’achetez jamais cette espèce sur un coup de coeur, ou pour « tester l’eau de votre aquarium » (argument de vente parfois utilisé). Vous vous retrouveriez alors avec un poisson très territorial et agressif, qu’il sera difficile d’associer à d’autres espèces, surtout s’il est le premier arrivé dans l’aquarium. Il faut donc prendre la situation à l’envers et réfléchir à votre population AVANT votre achat : elle se composera autour du demoiselle bleue et de ses compatibilités. Cela demande donc du temps et des recherches !

Extrêmement robuste, il est rarement malade. Son acclimatation est également facile. Un débutant en aquariophilie marine pourra maintenir ce poisson sans difficulté dans ce domaine. Il veillera cependant à sa cohabitation délicate et ne lui associera que des espèces adaptées.

Chrysiptera cyanea peut faire varier ses couleurs. En cas de danger par exemple, il va s’assombrir devenant presque noir. Cela lui permet d’ajuster sa coloration en fonction de la cachette où il a trouver refuge.

Cette espèce étant élevée en captivité, assurez- vous lors de votre achat que votre poisson est bien un spécimen d’élevage et non pas issu du prélèvement en milieu naturel (c’est toujours mieux;) ).

Sa coloration peut ternir avec le temps.

À ne pas confondre avec Chrysiptera parasema, qui lui est un poisson calme, et avec le Chrysiptera taupou dont certains surnoms sont communs avec le Chrysiptera cyanea (diable bleu). Le Chrysiptera taupou est encore plus agressif !
les différences entre les Chrysiptera

Commentaires

Trier par :

Veuillez vous connecter pour poster des messages

champ de recherche
Plus de critères



retour vers le haut