francais anglais
Poisson brindille vert

Poisson brindille vert
(Acestridium dichromum)

Ce discret et très rare poisson n'est pas à mettre entre toutes les mains. En effet, il est très fragile et difficile à nourrir. Sa capacité à se fondre dans son décor est étonnante ! On vous dit plus dans la suite de cette fiche.

Noms

Nom scientifique
Acestridium dichromum

Noms communs
Poisson brindille vert
Farlowella vert

Origine

quels sont ses pays d'origine ?

Origine : Brézil (Rio Negro) et Vénézula (Orénoque)
Biotope : /

Dimorphisme

quelles sont les différences physiques entre les mâles et les femelles ?

Les femelles sont généralement plus rondes que les mâles.

Famille

famille

Loricariidae

Volume

quel est le volume minimum pour cette espèce ?

60 litres

Paramètres

quels sont les paramètres d'eau pour la maintenance de ce poisson ?

T° : 23 à 28 °C
pH : 5 à 6.5
Dureté : 1 à 5 °dGH

Difficulté

difficulté

Difficile

Taille

quelle est la taille maximale de ce poisson?

5 à 6,5 cm

Longévité

quelle est l'espérance de vie moyenne de ce poisson ?

/

Zone de vie

dans quelle zone de l'aquarium vit ce poisson ?

Fond

Nombre

sociabilité de l'espèce

5

Espèces alternatives

Cliquez sur la vignette pour voir la fiche

Aucune. Pour le moment !

Alimentation

Comment nourrir l'Acestridium dichromum ?

Alimentation

Comment nourrir l'Acestridium dichromum ?

Cette espèce est principalement végétarienne, et plus précisément alguivore. Elle est également vermivore à l’occasion. L’Acestridium trouve une partie de son alimentation de façon naturelle : il mange le biofilm recouvrant les parois et le décor de l’aquarium.

Il n’est pas simple de nourrir ce poisson difficile. Pour bien faire, mettez régulièrement des galets recouverts d’algues à sa disposition. Faites votre petite culture dans un petit aquarium à part. Distribuez également des nauplies d’artémia ou de daphnies, des cyclopes ou des périphytons.

Complétez son alimentation en lui proposant des pastilles à base de spiruline ou d’algues, ou d’aliments comme la courgette, le concombre ou des épinards. Sachez toutefois que beaucoup de spécimens rechignent à les manger. Il vous faudra du temps et de la patience si vous espérez les acclimater à ce genre de nourriture.

Note : même s’il consomme les algues, le poisson brindille n’abîmera pas vos plantes.

Comportement

Quel comportement manifeste l'Acestridium dichromum ?

Comportement

Quel comportement manifeste l'Acestridium dichromum ?

Ce poisson est calme, timide et très discret : il tentera toujours de se fondre dans son décor. Il s’active généralement en fin de journée et la nuit.

Il possède un instinct grégaire, c’est-à-dire qu’il a besoin de la présence de ses congénères pour s’épanouir. Ainsi, vous maintiendrez un groupe composé d’au moins 5 individus.C’est un paramètre indispensable à sa bonne maintenance. Un individu seul va être particulièrement sujet au stress et à l’anxiété, ce qui finit par le fragiliser : il devient plus sensible aux maladies que la normale.

Cohabitation

Qui peut cohabiter avec l'Acestridium dichromum ?

Cohabitation

Qui peut cohabiter avec l'Acestridium dichromum ?

Cette espèce peut rapidement souffrir de la concurrence alimentaire, c’est pourquoi il serait préférable de la maintenir en aquarium spécifique.

Cependant, il ne pose pas de problème de cohabitation particulier car il ignore tout simplement ses colocataires. De ce fait, il pourra être maintenu en aquarium communautaire avec des colocataires bien choisis. Par exemple, des petites espèces calmes et paisibles nageant à la surface ou au milieu de l’aquarium peuvent convenir. Les gros poissons, ou ceux qui sont turbulents, agressifs ou qui partagent la même zone de vie sont à bannir.

Reproduction

Comment reproduire l'Acestridium dichromum ?

Reproduction

Comment reproduire l'Acestridium dichromum ?

Très difficile et elle n ’est pas encore parfaitement maîtrisée.

Son aquarium

Quel aquarium pour l'Acestridium dichromum ?

Son aquarium

Quel aquarium pour l'Acestridium dichromum ?

Tout d’abord, il est important d’installer ce poisson dans un aquarium très mature, disposant d’un biofilm déjà installé. Notez également que même si un volume de 60 litres peut suffire, plus l’aquarium est grand, et plus les stocks de biofilm sont intéressants.

Dans son habitait naturel, l’Acestridium vit dans les eaux noires, acides et très douces. Le courant y est assez important. Pour reproduire les mêmes conditions dans votre aquarium, répartissez des feuilles d’arbres séchées sur le sol. Généralement, on prend du chêne, du hêtre ou des feuilles de catappa. Installez une filtration assez puissante pour créer un fort courant ce qui permettra de bien oxygéner l’eau.

Côté plantation, ne lésinez pas sur le nombre de végétaux ! En effet, ce poisson apprécie les bacs très plantés. Pour le sol, choisissez du sable que vous joncherez de nombreux galets, de pierres lisses ou de roches plates (type ardoise). Complétez le décor avec des racines.

Pour les changements d’eau, le poisson brindille préfère l’eau vieillie. Préparez votre eau de remplacement quelques jours avant le changement. Il est également sensible aux variations des paramètres d’eau. Nous vous recommandons de changer peu d’eau mais très régulièrement, en faisant attention aux paramètres de l’eau propre.

À savoir

Toutes les informations complémentaires et annecdotes

À savoir

Toutes les informations complémentaires et annecdotes

Attention, ce poisson est rarissime ! C’est d’ailleurs l’un des plus rares de la famille des Loricariidae. Il est impossible de trouver ce poisson dans le commerce. Rapprochez-vous des clubs spécialisés ou des éleveurs pour vous en procurer.

Cette espèce est très fragile et particulièrement difficile à nourrir. Il faudra donc la proposer uniquement aux aquariophiles d’expérience en quête de rareté.

Sa forme originale est appelée serpentiforme, c’est-à-dire en forme de serpent !

Saviez-vous qu’il peut changer de couleur ? En effet, il est capable de se fondre dans le décor : il est pâle sur un substrat de sable, foncé sur une racine... Vous pourrez parfois passer plusieurs minutes à le chercher ! Un vrai caméléon !

Attention, ce poisson peut être confondu avec de jeunes Farlowella.

Commentaires

Trier par :

Veuillez vous connecter pour poster des messages

champ de recherche
Plus de critères



retour vers le haut