francais anglais
Nigro

Nigro
(Amatitlania nigrofasciata)

Ce poisson est très répandu dans le monde de l'aquariophile, on peut même parler de grand classique ! Il est très solide et facile à maintenir. Cependant, son fort caractère doit être pris en compte dès le départ pour éviter les catastrophes.

Noms

Nom scientifique
Amatitlania nigrofasciata
Heros nigrofasciatus
Archocentrus nigrofasciatus
Cichlasoma nigrofasciatum
Cryptoheros nigrofaciatus

Noms communs
Nigro
Bagnard
Cichlidé zèbre

Origine

quels sont ses pays d'origine ?

Origine : Amérique centrale
Biotope : Américain

Dimorphisme

quelles sont les différences physiques entre les mâles et les femelles ?

La femelle est largement plus petite que le mâle. Elle présente également plus colorée, avec des teintes de rouge sur le ventre que le mâle n’a pas. Le mâle possède une bosse nucale

Famille

famille

Cichlidae

Volume

quel est le volume minimum pour cette espèce ?

Couple : 120 L
Communautaire : 450 L

Paramètres

quels sont les paramètres d'eau pour la maintenance de ce poisson ?

T° : 22 à 28 °C
pH : 7 à 8
Dureté : 10 à 20 °dGH

Difficulté

difficulté

Moyen

Taille

quelle est la taille maximale de ce poisson?

8 à 12 cm

Longévité

quelle est l'espérance de vie moyenne de ce poisson ?

10 ans

Zone de vie

dans quelle zone de l'aquarium vit ce poisson ?

Milieu et fond

Nombre

sociabilité de l'espèce

2

Espèces alternatives

Cliquez sur la vignette pour voir la fiche

Alimentation

Comment nourrir l'Amatitlania nigrofasciata ?

Alimentation

Comment nourrir l'Amatitlania nigrofasciata ?

Comme beaucoup d’omnivore, cette espèce n’est pas très difficile à nourrir. Pour une belle santé, variez ses repas le plus possible entre les aliments carnés et végétaux. Étant des poissons vifs et féconds, ils dépensent beaucoup d’énergie : ils sont de ce fait très voraces ! Distribuez en quantité suffisante pour les rassasier.

Pour la partie carnée, privilégiez les aliments frais ou congelés. Concernant la partie végétale, proposez des épinards, salade...

Vous pourrez également distribuer des aliments secs traditionnels en complément.

Comportement

Quel comportement manifeste l'Amatitlania nigrofasciata ?

Comportement

Quel comportement manifeste l'Amatitlania nigrofasciata ?

Comme beaucoup de cichlidés, cette espèce est franchement territoriale. Ce caractère s’aggrave encore en période de reproduction durant laquelle le couple défendra ses oeufs contre quiconque s’approche d’un peu trop près. De façon générale, il est donc très agressif, aussi bien avec les autres espèces qu’avec les membres de sa propre espèce.

Il passe la majeure partie de son temps dans la partie basse de l’aquarium, à fouiller le substrat à la recherche de nourriture. Il est vif et actif.

Cohabitation

Qui peut cohabiter avec l'Amatitlania nigrofasciata ?

Cohabitation

Qui peut cohabiter avec l'Amatitlania nigrofasciata ?

Au minimum, les Nigros doivent vivre en couple. On pourra alors les satisfaire avec un aquarium de 120 litres en spécifique.

Pour un nombre supérieur de poisson, ou pour un aquarium communautaire, il faudra passer sur au moins 450 litres (voire 600 litres selon les espèces envisagées). En effet, les Nigros partagent difficilement leur zone de vie et peuvent devenir très agressif si l’aquarium est trop petit. En groupe, prenez 5 ou 6 jeunes poissons sans tenir compte de leur taille. Pour les autres espèces, choisissez des poissons robustes, combatifs (non territoriaux si possible) pour équilibrer les tempéraments. En effet, les espèces trop timides ou trop faibles seront éliminées, même si les poissons font 2 fois la taille du Nigro. Dans tous les cas, gardez en tête que la cohabitation peut potentiellement dégénérer et qu’il vous faudra alors intervenir pour isoler certains poissons.

Attention à l’association avec d’autres Amatilanias car il existe des risques d’hybridation entre ces espèces.

Amatitlania nigrofasciata cohabitation couple

Reproduction

Comment reproduire l'Amatitlania nigrofasciata ?

Reproduction

Comment reproduire l'Amatitlania nigrofasciata ?

La reproduction de cette espèce est très facile ! Aucun protocole particulier n’est à suivre : la reproduction est spontanée pour peu que vos poissons soient en bonne santé. Vous pouvez avoir jusqu’à une ponte par mois.

Un couple prêt à frayer change de couleur : la femelle devient légèrement rouge, et le mâle intensifie ses couleurs. La ponte est déposée dans une cavité, sur une pierre plate, ou le couple peut aussi creuser un trou sous une roche (attention aux risques d’éboulement, voir « son aquarium »). Le couvain comporte entre 100 et 150 oeufs qui incuberont environ 48 à 72h (selon température). Le couple s’occupe beaucoup de leurs petits : la femelle ventile et surveille les oeufs. Le mâle va quand à lui défendre farouchement le lieu de ponte et pourra se montrer très combatif durant cette période. Une fois nés, et après résorption du sac vitellin, les alevins commencent à nager librement. Les deux parents vont alors travailler ensemble à la défense virulente du « nuage d’alevins », et les rassembleront inlassablement. Ils peuvent parfois les mettre dans leur bouche pour les protéger. Certains parents seront attentifs jusqu’à ce que les alevins soient subadultes et hors de danger de toute prédation. C’est un beau spectacle à ne pas louper !

Sans prédateurs, le taux de survie des alevins est plutôt bon. Compte tenu de ce bon rendement, faites attention à ne pas vous retrouver envahi par tous ces jeunes poissons !

Au bout d’un mois, les jeunes sont déjà identiques aux adultes : ils fouillent le sable pour se nourrir, possèdent leur coloration et leur caractère !

Nourriture des alevins : paillettes finement hachées, nauplies d’artémias... Notez que les parents sont capables de donner à manger à leur progéniture en broyant celle que vous leur donner !

Son aquarium

Quel aquarium pour l'Amatitlania nigrofasciata ?

Son aquarium

Quel aquarium pour l'Amatitlania nigrofasciata ?

Dans leur milieu naturel, ce sont des poissons qui vivent dans un décor assez encombré, et toujours à couvert. L’eau y est rapide et bien oxygénée.

En aquarium, proposez un décor principalement rocheux. L’agencement des pierres doit former des grottes et des cachettes pour les Nigros. Dans l’idéal, un agencement imitant une caverne serait parfait ! Attention à la stabilité de votre décor pour éviter les risques d’éboulement avec ces grands terrassiers (installez vos roches AVANT de mettre le sable, et collez les éléments entre eux si nécessaire). Complétez avec quelques grosses racines. Quoi qu’il en soit, sachez que le Nigro est chez lui dans votre aquarium, et qu’il est parfaitement capable de refaire la déco à son goût ! Enfin, quand vous composez l’environnement rocheux votre aquarium, pensez à constituer des territoires nets, distincts et satisfaisants pour toutes les espèces que vous envisagez de faire cohabiter : vous limiterez les risques de disputes pour le meilleur endroit. Pour séparer les territoires, utilisez les racines, les plantes ou tout autre élément séparant visuellement les différentes zones de vie.

Pour ce qui est des plantes, même si le Nigro apprécie la présence de nombreux végétaux, il déracine beaucoup de plantes quand il fouille le sol. Le mieux est soit de lester les plantes qui vous installerez dans le sol, soit de les fixer au décor. Les Anubias pourront être utiles. Dans tous les cas, choisissez des plantes très robustes (Vallisneria, Cryptocoryne...) ! Les plantes flottantes sont également les bienvenues.

Pour le fond de l’aquarium, vous choisirez un sol de sable non coupant tel que le sable de Loire. Jonchez de quelques galets ou de roches pour parfaire le décor.

Côté filtration, optez pour une filtration assez puissante car ce poisson aime un courant moyen et l’eau bien oxygénée. Les paramètres d’eau ne sont pas très importants pour l’espèce, et la maintenance dans la plupart des eaux de conduite convient très bien.

À savoir

Toutes les informations complémentaires et annecdotes

À savoir

Toutes les informations complémentaires et annecdotes

Il existe différentes variantes chromatiques dues aux sélections des élevages : gold, rose, albinos...

Au fur et à mesure des années, le mâle présente une bosse sur la tête (appelée bosse nucale) qui grossit en fonction de son âge.

Très facile à maintenir, très solide et tolérant quant aux paramètres d’eau, ce poisson pourra parfaitement être maintenu par des aquariophiles débutants, pour peu qu’ils tiennent compte de son caractère agressif.

Les scientifiques ont découvert pour la première fois en 2019 des signes d’attachement au sein d’un couple d’Amatitlanias (Amatitlania siquia) : « Un tel attachement émotionnel au partenaire est un des premiers critères définissant l’amour romantique, qui est généralement considéré comme propre à notre espèce. Pourtant cette étude, publiée dans Proceedings of the Royal Society B : Biological Sciences 20190760 semble indiquer que l’amour romantique est peut-être un sentiment que l’on retrouve aussi chez d’autres espèces ». Pour en savoir plus (uniquement en français) : https://inee.cnrs.fr/fr/cnrsinfo/peine-de-coeur-dans-laquarium-le-chagrin-damour-rend-les-poissonspessimistes . Il semble également qu’ils font des efforts au sein du couple pour s’adapter l’un à l’autre, changeant leur comportement initial pour s’adapter à leur partenaire !

Commentaires

Trier par :

Veuillez vous connecter pour poster des messages

champ de recherche
Plus de critères



retour vers le haut