• Retrouvez-nous sur les réseaux !
francais anglais
Ambastaia sidthimunki

Botia sidthimunki
(Ambastaia sidthimunki)

Cette petite loche est parfaitement adaptée à nos aquariums. Elle est robuste, convient aux débutants, son comportement est très intéressant et sa taille plus que raisonnable ! Quel dommage qu'elle ne soit pas aussi populaire que sa cousine la loche clown qui au contraire n'a rien à faire dans la plupart de nos aquariums !

Nom scientifique

Ambastaia sidthimunki
Yasuhikotakia sidthimunki (ancien)

Noms communs

Botia sidthimunki
Loche naine
Botia sidthimunki
Botia nain
Loche damier
Loche à chaînes d’or
Dwarf Clown Loach (EN)
Aree’s Clown Loach (EN)
Dwarf Botia (EN)
Dwarf Chain (EN)

Origine

quels sont ses pays d'origine ?

Origine : Thaïlande
Biotope : Asiatique

Dimorphisme sexuel

quelles sont les différences physiques entre les mâles et les femelles ?

Peu visible. Les femelles sont plus rebondies et un peu moins grandes que les mâles

Famille

famille

Cobitidae (Botiidae)

Volume minimum

quel est le volume minimum pour cette espèce ?

Aquarium de 120 litres

Paramètres d'eau

quels sont les paramètres d'eau pour la maintenance de ce poisson ?

T° : 25 à 26 °C
pH : 6.5 à 7
Dureté : 5 à 12°dGH

Difficulté

difficulté

Facile

Taille

quelle est la taille maximale de ce poisson?

4 à 5 cm

Espérance de vie

quelle est l'espérance de vie moyenne de ce poisson ?

8 à 12 ans

Zone de vie

dans quelle zone de l'aquarium vit ce poisson ?

Fond

Nombre

sociabilité de l'espèce

6

Alimentation

Comment nourrir le Botia sidthimunki ?

Alimentation

Comment nourrir le Botia sidthimunki ?

Facile à nourrir, cette loche acceptera facilement tous les types de nourritures que vous lui proposerez.

Elle se nourrira ponctuellement des invertébrés de votre aquarium comme les escargots. Cependant, elle a besoin d’être alimentée spécifiquement pour garder une bonne santé. Les loches naines sont principalement carnivores et apprécieront les proies de genre vers de vase, tubifex et larves de moustiques.

Plutôt que de proposer un gros repas par jour, nous vous conseillons pour cette espèce de faire plusieurs petits repas par jour. Cela correspond bien mieux à leur rythme biologique. Ainsi, distribuez 5 ou 6 petits repas par jour.

Attention, les Botias sont souvent vendus comme la solution-miracle face à l’envahissement d’escargot dans l’aquarium. Alors à ce sujet, en effet ils vont pouvoir s’y attaquer mais ce n’est pas une raison valable pour leur acquisition. Il vous faut revoir l’équilibre de votre aquarium et trouver la cause de cette prolifération. De plus, les poissons sont des êtres vivants qui ne devraient jamais être achetés pour leur « utilité » mais bien parce qu’on a envie de leur offrir une vie qui leur convienne.

Comportement

Quel comportement manifeste le Botia sidthimunki ?

Comportement

Quel comportement manifeste le Botia sidthimunki ?

Les loches naines ont bon caractère et sont assez paisibles. Elles ont des relations inter et intraspécifiques excellentes. Très actives et assez vives, elles s’occupent toute la journée en restant proche du fond (on les observe parfois nager en pleine eau en compagnie d’autres poissons). Elles alternent des phases d’activité intense avec des moments de repos bien mérité ! Leur principale activité consiste à fouiller frénétiquement le sol à la recherche d’une proie potentielle. Leur activité est particulièrement accrue à la tombée de la nuit.

Craintives, elles sont rassurées par la présence de nombreuses cachettes (cf « son aquarium »). Plus il y aura de cachettes, plus elles se sentiront en sécurité et plus elles se montreront !

Cohabitation

Qui peut cohabiter avec le Botia sidthimunki ?

Cohabitation

Qui peut cohabiter avec le Botia sidthimunki ?

Très sociable, ce poisson aura besoin de la présence de ses congénères pour mener une vie épanouie. Le minimum requis est de 6 individus, mais si le volume de votre aquarium vous le permet, prenez-en plus ! Ainsi, un groupe de 10 individus est particulièrement recommandé. Une hiérarchie sociale sera établie, avec parfois quelques heurs mais sans grande gravité. En nombre suffisant, elles se regroupent pour nager en banc. Certains aquariophiles vous diront même que ces loches sont joueuses et espiègles ! Maintenu en trop petit nombre, cette loche va rechercher la compagnie d’autres poissons, ce qui n’est vraiment pas recommandé ni pour elle, ni pour les autres espèces.

Ambastaia sidthimunki comportement

Cette loche cohabitera facilement avec toutes les espèces de petits poissons paisibles. De petits Cyprinidae pacifiques, Gouramis ou Colisa feront de bons colocataires.

Les invertébrés étant les proies naturelles des loches, les escargots et les crevettes serviront de repas.

Reproduction

Comment reproduire le Botia sidthimunki ?

Reproduction

Comment reproduire le Botia sidthimunki ?

Impossible à ce jour pour les particuliers car dans la nature même si de très rare cas ont été raportés. Dans la nature, la reproduction est déclenchée sous condition d’une migration annuelle. Les spécimens proposés à la vente sont issus d’élevage (utilisation d’hormones).

Son aquarium

Quel aquarium pour le Botia sidthimunki ?

Son aquarium

Quel aquarium pour le Botia sidthimunki ?

Comme ces poissons évoluent proche du fond, il faudra impérativement que le sol soit non tranchant afin de ne pas abîmer leurs barbillons (voir les mutiler gravement dans certains cas). Évitez absolument tous les sols coupants comme le quartz (qui est en fait proche du verre). Optez plutôt pour du sable fin ou du sable de Loire.

Ambastaia sidthimunki aquarium

Pour le décor, plantez suffisamment mais veillez à ce qu’il y ait assez d’espace de dégagé pour que les loches puissent fouiller le sol. Pour un biotope asiatique, vous pouvez choisir des Cryptocorynes, Rotala, Hygrophila, Crinum thaianum, Acorus, Limnophila...

Installez également des racines qui offriront des cachettes et de l’ombre, très apprécié de ces poissons craintifs ! Les cachettes peuvent aussi être sous forme d’anfractuosités dans un éboulis rocheux (attention à la stabilité de ce décor, collez les pierres entre elles si nécessaire), tuyaux à demi enterrés, amphores, noix de coco, pots de fleurs renversés... Utilisez des roches non calcaires pour ne pas faire augmenter la dureté de l’eau.

Côté filtration, un débit de 2 à 3 fois le volume du bac par heure est suffisant. Orientez le rejet du filtre juste sous la surface pour assurer un bon brassage et une bonne oxygénation de l’eau. Bien entendu, vous effectuerez des changements d’eau de 10 à 20% chaque semaine car les Botias aiment l’eau propre.

Limitez l’éclairage car ces poissons timides n’aiment pas la forte luminosité. Vous pouvez également atténuer la luminosité avec des plantes flottantes.

À savoir

À savoir

Retrouvez toutes les informations complémentaires !

Il existe une trentaine de Botia, dont une douzaine vivent dans nos aquariums.

Ses 3 paires de barbillons sont des organes sensoriels servant à la recherche de nourriture.

Les loches naines possèdent une épine osseuse sous l’oeil, véritable arme lui servant à extraire les escargots de leurs coquilles. Cette arme peut également être utilisée en mode défensif. D’ailleurs, faites attention quand vous manipulez ce poisson. Il peut aussi rester coincé dans les malles de l’épuisette ou percer le sac de transport (pensez à le doubler).

Assez sensibles au stress, les Botias sont sujets à la maladie des points blancs. Rassurez-vous, cette maladie est facilement évitable par une acclimatation douce et des conditions de vie adéquates (vie en groupe, nombreuses cachettes...).

Pour les spécimens jeunes, la confusion avec Ambastaia nigrolineata est possible. Le Botia nigrolineata est beaucoup plus grand à l’âge adulte (12/15 cm) et présente des barres continues sur les flancs. Enfin, il possède une 4ème paire de petits barbillons.

champ de recherche
Plus de critères

Les dernières news !

retour vers le haut