• Retrouvez-nous sur les réseaux !
francais anglais
Citrinellum

Citrinellum
(Amphilophus citrinellus)

Très connu dans l'univers de l'aquariophilie, ce magnifique poisson possède un très fort caractère qu'il faut savoir gérer ! Cependant, rien d'insurmontable avec un peu de préparation. Cette fiche vous explique comment bien maintenir votre Citrinellum !

Nom scientifique

Amphilophus citrinellus
Amphilophus citrinellum
Archocentrus citrinellus
Heros citrinellus
Heros basilaris
Cichlasoma citrinella
Cichlasoma citrinellum
Cichlasoma granadense
Herichthys citrinellus

Noms communs

Citrinellum
Cichlidé citron
Midas cichlid (EN)
Red devil cichlid (EN)

Origine

quels sont ses pays d'origine ?

Origine : Costa Rica, Nicaragua
Biotope : Américain

Dimorphisme sexuel

quelles sont les différences physiques entre les mâles et les femelles ?

Les mâles sont plus gros, possèdent une bosse sur la tête (bosse nucale), un profil plus arrondi au niveau de la tête et certaines de leurs nageoires finissent en longs filaments.

Famille

famille

Cichlidae

Volume minimum

quel est le volume minimum pour cette espèce ?

600 litres seul
1 000 litres en communautaire

Paramètres d'eau

quels sont les paramètres d'eau pour la maintenance de ce poisson ?

T° : 23 à 28 °C
pH : 7 à 7.8
Dureté : 10 à 17 °dGH

Difficulté

difficulté

Moyen

Taille

quelle est la taille maximale de ce poisson?

20 à 30 cm

Espérance de vie

quelle est l'espérance de vie moyenne de ce poisson ?

12 ans

Zone de vie

dans quelle zone de l'aquarium vit ce poisson ?

Milieu et bas

Nombre minimum

sociabilité de l'espèce

1

Alimentation

Comment nourrir l'Amphilophus citrinellus ?

Alimentation

Comment nourrir l'Amphilophus citrinellus ?

Le Citrinellum est très facile à nourrir. Dans la nature, c’est l’un des plus grands prédateurs de son milieu. Il mangera tout ce qu’il assimile de près ou de loin à de la nourriture. Ainsi, vous pouvez partir sur une base de granulés pour cichlidés de bonne qualité, que vous compléterez par les proies fraîches, vivantes ou congelées régulièrement. Par exemple, distribuez des petites crevettes, des moules, des vers de terre, du krill, des grillons.

Pour ce qui est de la partie végétale, proposez des végétaux frais blanchis comme les épinards, la laitue, le concombre, les petits pois... Les pastilles à base de spiruline seront également les bienvenues ainsi que les aliments à hauteur teneur en carotène qui améliorent la coloration du poisson.

Dans tous les cas, variez les repas pour éviter les carences et préférez distribuer plusieurs petits repas par jour plutôt qu’un seul gros repas lourd.

Attention, ce poisson ne doit pas manger les viandes des animaux à sang chaud comme le boeuf ou la volaille. En effet, ces aliments, très riches en protéines et en graisse, provoquent chez l’Amphilophus des problèmes digestifs potentiellement graves (blocage ou rupture des intestins).

Comportement

Quel comportement manifeste l'Amphilophus citrinellus ?

Comportement

Quel comportement manifeste Amphilophus citrinellus ?

Attention, ce poisson a du caractère ! C’est peut-être même l’espèce ayant le plus fort caractère parmi tous les grands cichlidés d’Amérique centrale. Le mâle est franchement territorial, très agressif, voire même bagarreur. Il ne supporte pas la présence de ses congénères, qu’il soit mâle ou femelle.

Cohabitation

Qui peut cohabiter avec l'Amphilophus citrinellus ?

Cohabitation

Qui peut cohabiter avec l'Amphilophus citrinellus ?

Compte tenu de son tempérament extrêmement agressif, il vaut mieux prévoir un aquarium spécifique pour ce poisson. D’ailleurs, l’agressivité du mâle vis-à-vis de la femelle oblige également à ne pas les mettre en contact. Le mieux est donc de ne maintenir qu’un seul Citrinellum dans un aquarium spécifique.

Si vous souhaitez tout de même l’associer à d’autres espèces, voici quelques conseils de base. C’est un excellent prédateur, de ce fait, les espèces plus petites serviront de repas. Il faudra choisir des poissons parmi les autres cichlidés américains, des espèces très solides, au moins de taille similaire. Dans ce cas, prévoyez de grands aquariums d’au moins 1000 litres au minimum.

Reproduction

Comment reproduire l'Amphilophus citrinellus ?

Reproduction

Comment reproduire l'Amphilophus citrinellus ?

Possible avec une bonne connaissance de l’espèce. La reproduction s’effectue en couple. Il faudra que l’aquarium fasse au moins 500 litres, qu’il comporte des cachettes, des pierres plates et 5 à 10 cm de sable. Les paramètres d’eau ne sont pas critiques mais vous pouvez partir sur un pH à 6,5/7 et une température à 24/26°C.

Attention, à cause de l’agressivité du mâle, ne mettez en contact le mâle et la femelle que pour la reproduction. Le reste du temps, nous vous conseillons de les séparer. Pour les mettre en contact, c’est le mâle qu’il faut introduire dans l’aquarium de la femelle, et jamais l’inverse.

Avant le frai, le mâle nettoie la zone de ponte (généralement une pierre plate, dans une grotte...). La femelle va y déposer ses oeufs que le mâle fertilise par la suite. La ponte peut comprendre entre 250 et 1000 oeufs qui incuberont entre 2 et 3 jours. Les oeufs sont bruns, un peu translucides et ne mesurent qu’un millimètre. Après la naissance, les alevins sont mis à l’abri dans un trou creusé préalablement par la femelle dans le substrat. Ils nageront librement 6 ou 7 jours après. Si tout se passe bien, laissez les parents 10 jours après l’éclosion. Passé ce délai, retirez-les. Les alevins sont gris et commenceront à se colorer une fois la taille de 10 à 14 cm atteinte.

Le mâle devient extrêmement agressif pendant toute la période de reproduction, défendant avec virulence le territoire. Voyez attentif à son niveau d’agressivité, même vis-à-vis de la femelle car cela peut être dangereux, même pour elle. Si la violence est trop importante, séparez le couple pour préserver la femelle.

Nourriture des alevins : nauplies d’artémias.

Son aquarium

Quel aquarium pour l'Amphilophus citrinellus ?

Son aquarium

Quel aquarium pour l'Amphilophus citrinellus ?

Pour calmer quelque peut son tempérament, ne le confinez pas dans des bacs trop petits. Un minimum de 600 litres est nécessaire s’il est seul, et 1000 litres au moins en cas d’association avec d’autres espèces.

Cette espèce vit proche du fond de l’aquarium et creuse le sol. Il faudra donc une bonne couche de sable fin pour satisfaire à cet instinct. Avant de mettre ce sable, installez des pierres et des racines de sorte à former des trous et des cachettes (ne les posez pas sur le sable, mais contre la vitre du fond de l’aquarium pour des questions de stabilité. Une fois vos pierres installées, versez le sable). Si vous souhaitez faire un bac communautaire, agencez votre décor de manière à créer des territoires bien distincts et conçus pour les poissons soient isolés visuellement les uns des autres.

Il apprécie la présence de nombreux végétaux qui le rassure et lui offre les cachettes dont il a besoin.

Notez tout de même que le Citrinellum est chez lui dans le bac, et qu’il refera la déco comme bon lui semble ! Il creuse, déracine les plantes, déplace les pierres...

Concernant la qualité de l’eau, compte tenu de sa grande taille, le Citrinellum est assez pollueur. Vous devrez donc changer 25 à 30% du volume toutes les semaines pour maintenir l’eau suffisamment propre. Une filtration assez puissante permettra de garantir un bon taux d’oxygénation.

À savoir

À savoir

Retrouvez toutes les informations complémentaires !

Cette espèce est reconnue pour être le père génétique de l’espèce hybride Red Parrot et aurait également joué un rôle dans la naissance du Flowerhorn.

Il peut être confondu avec l’Amphilophus labiatus mais ce dernier est légèrement plus grand, possède des couleurs plus prononcées et des lèvres plus charnues. Attention car il existe un risque d’hybridation avec cette espèce. Il semblerait d’ailleurs que la plupart des spécimens vendus aujourd’hui soient des hybrides de ces deux espèces. Normalement, ces poissons sont noirs, gris et marron ce qui leur permet de se fondre parfaitement dans leur décor.

Cependant, environ 10% des spécimens ont une forme de coloration orangée naturelle (appelée xanthorisme). La coloration peut également varier selon l’origine géographique des spécimens : jaunâtre, jaune/orange, gris foncé avec des bandes (la forme la plus répandue). En aquarium, la variété la plus répandue est de couleur jaune crème parfois tachetée.

Le Citrinellum sera proposé aux aquariophiles avertis ou à des amateurs bien informés sur l’espèce.

Espèces alternatives

Espèces alternatives

Découvrez les espèces ressemblantes

Aucune. Pour le moment !

champ de recherche
Plus de critères

Les dernières news !

retour vers le haut