• Retrouvez-nous sur les réseaux !
Validé par les experts

Un grand merci à Imex Cichlidé pour la rédaction de cette fiche !

francais anglais
Terreur verte

Terreur verte
(Andionacara rivulatus)

Poisson magnifique qui a un comportement aussi affirmé que ses couleurs !

Nom scientifique

Andionacara Rivulatus
Aequidens rivulatus

Noms communs

Terreur verte
Green terror (EN)

Origine

quels sont ses pays d'origine ?

Origine : Amérique du Sud (Équateur, Pérou)
Biotope : Américain

Dimorphisme sexuel

quelles sont les différences physiques entre les mâles et les femelles ?

Les mâles sont sensiblement plus grands que les femelles et ils développent une bosse à maturité. Ils sont aussi plus colorés et possèdent souvent des extensions aux nageoires dorsale et anale.

Famille

famille

Cichlidae

Volume minimum

quel est le volume minimum pour cette espèce ?

600 litres en spécifique

Paramètres d'eau

quels sont les paramètres d'eau pour la maintenance de ce poisson ?

T° : 24 à 26 °C
pH : 6 à 7.5
Dureté : /

Difficulté

difficulté

Difficile

Taille

quelle est la taille maximale de ce poisson?

20cm (femelle) - 30cm (mâle)

Espérance de vie

quelle est l'espérance de vie moyenne de ce poisson ?

10 ans

Zone de vie

dans quelle zone de l'aquarium vit ce poisson ?

Partout

Nombre minimum

sociabilité de l'espèce

2 (couple)

Alimentation

Comment nourrir l'Andionacara ?

Alimentation

Comment nourrir l'Andionacara ?

Cette espèce est omnivore (mange de tout). De la nourriture de type déshydratée (comme des granulés) lui convient, ainsi que des aliments frais ou surgelés.

Pour prévenir les insuffisances nutritives (vitamines, oligo-éléments, minéraux, ...), il est préconisé de diversifier l’alimentation. Bien entendu, pour son bien-être et pour limiter la pollution de l’eau, l’excès de nourriture est à proscrire. Le poisson gardera ainsi une belle forme.

Comportement

Quel comportement manifeste l'Andionacara ?

Comportement

Quel comportement manifeste l'Andionacara ?

Territorial et « agressif » si le litrage ne convient pas. À maintenir en couple en compagnie d’autres espèces robustes de la même famille et de tailles similaires dans un volume supérieur à 600 litres.

Cohabitation

Qui peut cohabiter avec l'Andionacara ?

Cohabitation

Qui peut cohabiter avec l'Andionacara ?

Il est nécessaire de choisir des poissons tout aussi agressifs pour envisager une cohabitation équilibrée. En effet, si les poissons n’ont aucun moyen de riposte, ils se feront dominer et se fragiliseront : stress, maladie, arrêt d’alimentation et autres syndromes bien sympas...

Cependant, l’agressivité de la Terreur verte n’est pas si visible que ça. En fait, cela dépend des spécimens : certains seront invivables et d’autres passifs. Pour vous assurer que tout se passe bien, il faudra un minimum de 600 litres pour maintenir un couple en aquarium communautaire.

Reproduction

Comment reproduire l'Andionacara ?

Reproduction

Comment reproduire l'Andionacara ?

La reproduction est très simple.

Pour le sexage cela n’a rien de bien compliqué : le dimorphisme sexuel est très présent, le mâle est plus gros, ses couleurs sont plus vives et il possède une belle bosse sur la tête.

Le couple pond généralement sur une pierre plate (sauf exception) et monte la garde ensemble.

Pour la maintenance des bébés, 2 possibilités :
1- Les mettre dans un bac à part
2- Les laisser évoluer avec leurs parents

Pour l’évolution avec les parents :
Les parents seront côte à côte, les alevins évoluent de cachette en cachette dans l’aquarium (il faudra donc beaucoup de cachettes). Ils évoluent en file indienne derrière les parents, qui seront prêts à attaquer le premier poisson qui voudrait toucher à leurs bébés.

Son aquarium

Quel aquarium pour l'Andionacara ?

Son aquarium

Quel aquarium pour l'Andionacara ?

Pour un aquarium spécifique, un bac de 200 x 60 cm (façade x largeur) sera idéal pour un couple adulte. Cependant pour du communautaire, il faudrait viser dans du 250 x 60 cm.

Pour le décor, imitez au mieux son milieu naturel composé de roches, de racines et de sable. Ainsi, l’aquarium idéal sera constitué de racines et de cachettes formées avec des pierres. Aucune plante ne doit être ajouté sous peine de la voir mixé et mangé en peu de temps.

Pour le sol, optez pour un substrat non-coupant comme le sable de Loire car ce poisson aime creuser et fouiller dans le sol. Il faut donc éviter qu’il ne se blesse durant cette activité. Notez que le sable pour piscine peut aussi être une bonne alternative.

Pour éviter toute pollution, changez régulièrement l’eau de votre aquarium : un renouvellement de 10% du volume total sera nécessaire chaque semaine. Prévoyez également une filtration d’au moins 5x le volume de votre bac par heure pour obtenir une eau de qualité.

Astuce : ajouter des Pothos et de plantes filtrantes externes vous sera très utile pour garder un taux de nitrates bas. En effet, ces plantes vont consommer les nitrates et garder ainsi une bonne qualité d’eau. Cela vous permettra de ne changer que 10% du volume par semaine (ce qui fait déjà 60 litres pour l’aquarium spécifique). Sans ces plantes, la quantité d’eau à renouveler est bien supérieure (30%), ainsi que votre facture d’eau ! Donc n’hésitez pas à les utiliser si vous voulez éviter de revendre votre bac pour payer votre facture d’eau.

À savoir

À savoir

Retrouvez toutes les informations complémentaires !

Les paramètres d’eau sont très secondaires pour ce type d’espèces, assez tolérantes dans ce domaine. Toutefois, il faudra veiller à sa bonne qualité et à sa propreté.

Dans la nature, la bosse sur la tête du mâle ne se développe qu’au cours de la saison de reproduction, mais dans des aquariums de nombreux spécimens possèdent d’énormes bosses permanentes :
bosse Andinoacara rivulatus
autre bosse Andinoacara rivulatus

Espèces alternatives

Espèces alternatives

Découvrez les espèces ressemblantes

Aucune (pour le moment !)

Validé par les experts

Un grand merci à Imex Cichlidé pour la rédaction de cette fiche !

champ de recherche
Plus de critères

Les dernières news !

retour vers le haut