francais anglais
Cichlidé dauphin bleu

Cichlidé dauphin bleu
(Cyrtocara moorii)

Cette espèce est proposée en aquariophilie depuis de très nombreuses années maintenant, mais sa popularité ne retombe pas ! Découvrez ce charmant cichlidé dans cette fiche.

Noms

Nom scientifique
Cyrtocara moorii
Cyrtocara moorei
Cyrtocara moori
Haplochromis moorii
Haplochromis moori

Noms communs
Bossu du malawi
Cichlidé dauphin bleu
Haplo à bosse
Haplo bossu
Haplo moorii moorii

Origine

quels sont ses pays d'origine ?

Origine : Afrique (Lac Malawi)
Biotope : Africain

Dimorphisme

quelles sont les différences physiques entre les mâles et les femelles ?

Généralement (mais ce n’est pas systématique), le mâle présente une plus grosse bosse sur la tête que la femelle, et le bleu de sa robe est légèrement plus intense. La femelle possède 3 taches sombres et diffuses sur le corps.

Famille

famille

Cichlidae

Volume

quel est le volume minimum pour cette espèce ?

500 L

Paramètres

quels sont les paramètres d'eau pour la maintenance de ce poisson ?

T° : 25 à 26 °C
pH : 7.8 à 8.2
Dureté : 12 à 30 °dGH

Difficulté

difficulté

Facile

Taille

quelle est la taille maximale de ce poisson?

20 cm (Femelle)
25 cm (Mâle)

Longévité

quelle est l'espérance de vie moyenne de ce poisson ?

15 ans

Zone de vie

dans quelle zone de l'aquarium vit ce poisson ?

Milieu et fond

Nombre

sociabilité de l'espèce

3 (harem)

Espèces alternatives

Cliquez sur la vignette pour voir la fiche

Aucune (pour le moment !)

Alimentation

Comment nourrir le Bossu du Malawi ?

Alimentation

Comment nourrir le Bossu du Malawi ?

Ce poisson aura besoin d’aliments variés car c’est un omnivore. La base de son alimentation sera de préférence composée de proies vivantes ou congelées, comme les daphnies, artémias, vers de terre, morceaux de crevette ou de moules...

Attention : les aliments « rouges » du type vers de vase, coeur de boeuf, viandes rouges... peuvent causer de graves troubles intestinaux à ces cichlidés, se soldant parfois par la mort du poisson.

En appoint, vous pouvez utiliser les aliments lyophilisés traditionnellement utilisés en aquariophilie (spécial « cichlidé du lac Malawi »). Cependant, notez que ce type de nourriture devra rester occasionnel car il nuit à la santé du poisson à long terme.

Si vos Haplos cohabitent avec des poissons filtrant le sable (comme Fossorochromis rostratus par exemple), enfouissez de la nourriture sèche dans le sable. Vous les verrez s’activer pour récupérer leur repas ! Le Fossorochromis fouillant frénétiquement le sable, l’Haplo le suivant pour récupérer des morceaux. Une activité stimulante, aussi bien pour eux qui pour vous !

Comportement

Quel comportement manifeste le Bossu du Malawi ?

Comportement

Quel comportement manifeste le Bossu du Malawi ?

De façon générale, ce poisson est assez calme. Il existe cependant une agressivité entre mâles s’ils se sentent trop à l’étroit, surtout en période de reproduction. Le mâle dominant peut alors aller jusqu’à tuer les dominés.

Sociable, l’Haplo est un poisson qui vit en banc. Il a donc besoin de la présence de ses congénères, même en captivité. Le groupe établit une hiérarchie menée par un mâle dominant. Le bon ratio est de maintenir un mâle pour deux ou trois femelles. Ainsi, la configuration en trio est le minimum syndical, mais la maintenance en groupe plus important (à partir de 2 mâles et de 5 à 6 femelles) est bien plus profitable au poisson qui manifeste un comportement plus intéressant. Cependant, il faudra prévoir un aquarium d’au moins 1000 litres pour cela !

Malgré sa taille, il peut facilement s’effrayer et stress assez rapidement.

Il vit près du fond de l’aquarium.

Cohabitation

Qui peut cohabiter avec le Bossu du Malawi ?

Cohabitation

Qui peut cohabiter avec le Bossu du Malawi ?

Compte tenu de son besoin en espace, un aquarium spécifique serait préférable.

Néanmoins, l’Haplo peut vivre en aquarium communautaire à condition que celui-ci fasse au strict minimum 500 litres. Les cohabitations les plus appropriées sont bien entendu avec les autres espèces de cichlidés du lac Malawi de taille et de caractère identiques. Par exemple, les poissons du genre Lethrinops seront très bien adaptés (il partage la même zone de vie en milieu naturel), ainsi que ceux du genre Copadichromis qui nagent en pleine eau. Le Fossorochromis rostratus, le Cyphotilapia frontosa ou encore le Synodontis seront également de bon choix de colocataires.

Les poissons plus petits seront tués. Les M’bunas sont aussi à éviter car trop turbulents pour le timide Haplo. À cause du risque d’hybridation, ne les associez pas à des espèces trop proches comme les Protomelas Annectens, Placidochromis electra et d’autres avec lesquelles des hybridations ont été rapportées comme Dimidiochromis compressiceps.

Reproduction

Comment reproduire le Bossu du Malawi ?

Reproduction

Comment reproduire le Bossu du Malawi ?

La reproduction peut être réalisée en captivité avec un petit groupe d’un mâle pour 2 ou 3 femelles. La difficulté réside dans le fait de sexer les poissons de façon certaine. La maturité sexuelle n’est atteinte que quand les spécimens font aux alentours de 12 à 14 cm.

Les paramètres d’eau recommandés pour déclencher une ponte sont une température à 25/26°C et un pH à 7,8/8.

Ces haplos sont des incubateurs buccaux. En période de reproduction, le mâle va défendre son territoire. Au centre de celui-ci, il va déblayer un petit trou dans lequel la femelle va déposer les oeufs. Le mâle les fertilisera par la suite. Une fois cette fécondation effectuée, la femelle va rassembler sa ponte dans sa bouche où l’incubation durera environ 3 semaines. Les oeufs éclosent au bout de 6 à 7 jours, mais les larves restent encore deux semaines dans la bouche de leur mère). Une fois les alevins expulsés de leur abri, ils mesurent environ 8 mm. Certaines femelles semblent leur apprendre les bases de la vie de poisson et les protéger durant deux semaines supplémentaires.

Pour maximiser le taux de survie de vos alevins (ils ne sont pas très débrouillards, voire apathiques et se font vite manger en aquarium communautaire), vous pouvez isoler la femelle après la première semaine d’incubation. L’idéal est de l’isoler en montant une paroi en verre dans votre aquarium principal (si votre volume et votre population vous le permettent, attention à ne pas perturber des territoires) pour ne pas manipuler la femelle qui risque de recracher ses petits trop tôt. Ainsi, les jeunes poissons seront protégés de la prédation des autres poissons (le cas échéant) du bac principal. La femelle sera aussi plus tranquille pour l’apprentissage de ses alevins.

Les alevins peuvent être assez nombreux, parfois une centaine. Leur jolie couleur bleue apparaît au bout de 4 mois de développement. Leur croissance est lente, et parfois il faut attendre 2 ans avant qu’ils n’atteignent leur taille adulte.

Nourriture des alevins : nauplies d’artémias.

Cyrtocara morii reproduction

Son aquarium

Quel aquarium pour le Bossu du Malawi ?

Son aquarium

Quel aquarium pour le Bossu du Malawi ?

Selon le nombre de spécimens maintenus, il faudra prévoir des aquariums de différents volumes :
Trio : 500 litres (1,5 mètre de façade au minimum)
Groupe avec 2 mâles et 5/6 femelles : au moins de 1000 litres

Le décor sera composé d’un fond sablonneux et d’empilements de roches, avec des grands espaces libres pour nager. En fait, ce poisson se cache peu derrière les roches et préfère nager. Un décor haut et peu large habillant le fond de l’aquarium sera donc parfait pour cette espèce. Les plantes ne sont pas indispensables mais si vous souhaitez en mettre à des fins ornementales, choisissez des espèces robustes comme les Anubias Gigantea par exemple. Pour le sol, choisissez du sable type sable de Loire.

Les paramètres d’eau devront être très stables. En effet, ils ne varient pas dans le Lac Malawi d’où sont originaires les haplos. Ces poissons sont également sensibles aux nitrates : changez 1/3 du volume d’eau tous les 15 jours (ajustez selon la configuration de votre aquarium).

À savoir

Toutes les informations complémentaires et annecdotes

À savoir

Toutes les informations complémentaires et annecdotes

Sa couleur peut varier selon son humeur : reproduction, stress, dominance...

Fait intéressant, dans la nature ces poissons suivent des espèces filtrant le fond sablonneux (Taeniolethrinops praeorbitalis ou Fossorochromis rostratus) et mangent les invertébrés qui auront été délogés. D’ailleurs, le Moorii n’est pas à proprement parler territorial dans la nature, mais va plutôt défendre ce compagnon alimentaire !

La bosse sur la tête du mâle grossit d’année en année. Ainsi, les plus vieux mâles possèdent les plus grosses bosses !
Cyrtocara morii bosse male

Le Cyrtocara moorii est le seul membre de son genre Cyrtocara ! Ainsi, le genre Cyrtocara est un genre monotypique.

Commentaires

Trier par :

Veuillez vous connecter pour poster des messages

champ de recherche
Plus de critères



retour vers le haut