• Retrouvez-nous sur les réseaux !
francais anglais
Tétra joyaux

Tétra joyau
(Hyphessobrycon eques)

Ce très joli poisson est facile à maintenir et robuste. Seul son tempérament un peu querelleur et son alimentation demanderont de la vigilance. Mais rassurez-vous, il n'y a rien d'insurmontable ! Les débutants en aquariophile pourront choisir cette espèce dans leur aquarium communautaire !

Nom scientifique

Hyphessobrycon eques
Chirodon eques
Hyphessobrycon callistus
Hyphessobrycon serpae
Tetragonopterus callistus

Noms communs

Tétra joyau
Tétra serpae
Tétra sang
Serpae Tetra (EN)

Origine

quels sont ses pays d'origine ?

Origine : Paraguay, Bolivie
Biotope : Amazonien

Dimorphisme sexuel

quelles sont les différences physiques entre les mâles et les femelles ?

Le mâle est plus élancé que la femelle et il présente un rouge plus intense. Sa nageoire caudale est entièrement noire alors que celle de la femelle présente une tache blanche

Famille

famille

Characidae

Volume minimum

quel est le volume minimum pour cette espèce ?

Aquarium de 100 litres

Paramètres d'eau

quels sont les paramètres d'eau pour la maintenance de ce poisson ?

T° : 23 à 28 °C
pH : 6.8 à 7.2
Dureté : 10 à 15 °dGH

Difficulté

difficulté

Moyen

Taille

quelle est la taille maximale de ce poisson?

4 cm

Espérance de vie

quelle est l'espérance de vie moyenne de ce poisson ?

2 à 4 ans

Zone de vie

dans quelle zone de l'aquarium vit ce poisson ?

Milieu et surface

Nombre minimum

sociabilité de l'espèce

10 individus

Alimentation

Comment nourrir l'Hyphessobrycon ?

Alimentation

Comment nourrir l'Hyphessobrycon ?

Vous ne devriez pas avoir de problème à nourrir ce poisson omnivore. Il accepte tous les types d'aliments qui lui sont proposés. Cependant, on note une très nette préférence pour les proies vivantes type artémias, vers de vase, larves de moustiques et d'insectes. La distribution de nourriture vivante apaise son tempérament querelleur. Les aliments lyophilisés comme les paillettes ou les granulés pourront servir de nourriture d'appoint.

Comportement

Quel comportement manifeste l'Hyphessobrycon ?

Comportement

Quel comportement manifeste l'Hyphessobrycon ?

Comme tous les tétras, ces poissons ont l'instinct grégaire et apprécieront de vivre en banc. Il faudra compter un groupe d'au moins 10 individus pour que les tétras joyaux se sentent à l'aise. À noter qu'un poisson seul ou dans un groupe trop petit développe une certaine agressivité envers ses colocataires. Il peut par exemple venir mordiller les nageoires de ses compagnons de bac. En fait, c'est un symptôme qu'il manque d'interaction sociale au sein de son espèce. Si vous rencontrez cette situation, donnez des congénères à vos poissons !

De façon générale, ils sont moyennement agressifs aussi bien dans leurs relations interspécifiques qu'avec les autres espèces. Disons qu'ils ont tendance à être querelleur par moments. C'est particulièrement vrai pour les mâles, qui sont tout de même assez taquins entre eux. De même, lors de la distribution de nourriture, ils peuvent se chahuter les uns les autres. Il faut don veiller à ce que tout le monde mange bien et que cette agressivité ne soit pas trop excessive.

Cohabitation

Qui peut cohabiter avec l'Hyphessobrycon ?

Cohabitation

Qui peut cohabiter avec l'Hyphessobrycon ?

Pacifique et sociable, le tétra joyau pourra s’accommoder de la vie en aquarium communautaire. Vous pouvez facilement lui associer d'autres membres de la famille des Characidae au tempérament actif. Il s'associera aussi harmonieusement aux Apistogramma.

Évitez l'association avec des espèces à grandes nageoires comme les Betta ou les Guppy.

Reproduction

Comment reproduire l'Hyphessobrycon ?

Reproduction

Comment reproduire l'Hyphessobrycon ?

La reproduction des Serpae est assez difficile.

Préparez un aquarium de reproduction d'environ 30 litres comprenant un tapis de mousse de Java, des galets et un petit filtre à exhausteur. Tamisez l'éclairage avec des plantes flottantes. Les paramètres d'eau recommandés pour la reproduction sont une eau à 25°C, pH de 6,5/7 et dureté à 10°dGH. Ajoutez des feuilles de chêne ou des fruits d'aulne pour tamiser l'eau.

Isolez un couple que vous avez sélectionné dans un aquarium de reproduction (choisissez une femelle dont le ventre est bien rond). Nourrissez-les de proies vivantes et abondantes. Après une courte période d'adaptation, le mâle va courtiser la femelle pour aboutir à la ponte. La femelle libère les œufs que le mâle fertilise immédiatement. Les œufs sont petits et grisâtres. Une fois la ponte finie, retirez les parents et plonger l'aquarium de reproduction dans le noir, rendez-le opaque. En effet, les œufs sont lucifuges, c'est-à-dire qu'ils craignent la lumière. L'incubation dure 24/48h.

Les tétras joyau sont assez prolifiques et grégaires. Les jeunes poissons sont farouches et il arrive qu'ils s'attaquent entre eux, allant jusqu'à se déchirer les nageoires. Vous pouvez limiter en partie cette agressivité en leur donnant plus de nourriture vivante. Au fur et à mesure de leur croissance, faites doucement revenir la lumière dans l'aquarium.

Nourriture des alevins : infusoires, rotifères. Après 1 semaine ou plus, nauplies d'artémias ou de cyclopes.

Son aquarium

Quel aquarium pour l'Hyphessobrycon ?

Son aquarium

Quel aquarium pour l'Hyphessobrycon ?

Il vit naturellement dans une eau à faible courant et encombrée de branchage et de racines. Son environnement est donc calme et assez ombragé.

Pour reproduire ces conditions en captivité, ne faites pas trop de courant dans votre aquarium. Votre décor se composera essentiellement de racines de tourbières et de branches. Plantez densément autour de ces éléments et n'oubliez pas les plantes flottantes qui tamiseront l'éclairage.

À savoir

À savoir

Retrouvez toutes les informations complémentaires !

À cause de nombreuses hybridations au sein de leur groupe, l'identification et la reconnaissance des espèces autour des Callisutus sont un peu difficiles. Les espèces appartenant à ce groupe sont :

  • Hyphessobrycon callistus

  • Hyphessobrycon serpae

  • Hyphessobrycon minor

  • Hyphessobrycon hasemani

  • Hyphessobrycon haraldschultzi

  • Hyphessobrycon georgettae (rare en aquariophilie)

  • Hyphessobrycon takasei (rare en aquariophilie)

Il existe des variétés « ballon » et à longues nageoires issues de sélection successives. Ces poissons sont souvent bien plus fragiles que l'espèce de base, et leur qualité de vie n'est pas très satisfaisante à cause de ses malformations encouragées. Nous ne pouvons que vous encourager à éviter ce genre de spécimen.
Hyphessobrycon eques voile

Robuste, facile à acclimater et tolérant quant aux paramètres d'eau, ce tétra pourra être proposé aux aquariophiles débutants sans problème.

champ de recherche
Plus de critères

Les dernières news !

retour vers le haut