langue-francais langue-anglais
  • Retrouvez-nous sur les réseaux !
Guppy

Guppy
(Poecilia reticulata)

S'il est bien un poisson populaire en aquariophile, c'est bien lui ! En effet, le Guppy est un excellent choix pour l'aquariophile débutant comme pour le passionné qui se lancera dans la sélection pour produire des individus toujours plus éclatants !

Découvrez dans cette fiche tout ce qu'il faut savoir sur ces splendides petits poissons !

Nom scientifique

Poecilia reticulata

Noms communs

Guppy
Guppie
Millionfish (EN)

Origine

quels sont ses pays d'origine ?

Origine : Amérique du Sud
Biotope :Amazonien

Dimorphisme sexuel

quelles sont les différences physiques entre les mâles et les femelles ?

Le mâle est très coloré et possède un gonopode. La femelle est plus grande et plus terne que le mâle

Famille

famille

Poeciliidae

Volume minimum

quel est le volume minimum pour cette espèce ?

Aquarium de 100 litres

Paramètres d'eau

quels sont les paramètres d'eau pour la maintenance de ce poisson ?

T° : 22 à 26 °C
pH : 6 à 8
Dureté : 6 à 15 °dGH

Difficulté

difficulté

Facile

Taille

quelle est la taille maximale de ce poisson?

3 à 5 cm

Espérance de vie

quelle est l'espérance de vie moyenne de ce poisson ?

2 ans

Zone de vie

dans quelle zone de l'aquarium vit ce poisson ?

Milieu et Surface

Nombre minimum

sociabilité de l'espèce

6 individus

Alimentation

Comment nourrir le Guppy ?

Alimentation

Comment nourrir le Guppy ?

Le Guppy est une espèce omnivore : insectivore, carnivore et herbivore ! Vous pouvez le nourrir avec des aliments secs vendus dans le commerce. Cependant, afin de varier leur alimentation, proposez leur régulièrement des proies vivantes ou congelées (larves de moustiques, daphnies, vers de vase, tubifex ou nauplies d’artémias). Faites également un apport en végétaux une à deux fois par semaine (tranche de concombre, petit-pois écrasé, courgette..). Vos poissons seront alors dans les meilleures conditions physiques et leurs couleurs n’en seront que plus éclatantes !

L’intestin du Guppy est assez long et son estomac est presque invisible. La conséquence ? Il ne mange que très peu à chaque repas, mais il aura faim 30 min plus tard ! Il recherchera donc de la nourriture dans l’aquarium. En cas de nécessité, il pourrait en venir à abîmer les plantes les plus tendres, mais cela reste assez rare. Il se contente dans la plupart des cas des algues, plus faciles à manger. Néanmoins, pour remédier à ce problème et pour respecter au mieux leur rythme biologique, préférez leur donner leur ration journalière en plusieurs petits repas (3 au minimum).

Comportement

Quel comportement manifeste le Guppy ?

Comportement

Quel comportement manifeste le Guppy ?

Très actif et vif, il lui faudra un aquarium d’au moins 100 litres pour dépenser son énergie ! Dans ce volume, vous pourrez introduire quatres mâles pour une douzaine de femelles. Gardez à l’esprit que vous aurez très vite de nombreux alevins ! Les Guppy sont très pacifiques et ignoreront les autres habitants de l’aquarium.

Cohabitation

Qui peut cohabiter avec le Guppy ?

Cohabitation

Qui peut cohabiter avec le Guppy ?

Les principales précautions à prendre concernant la cohabitation des Guppy viennent des autres espèces ou du caractère un peu vif de ce poisson. Ainsi, faites attention à ne pas associer vos Guppy aux poissons agressifs qui pourraient être tenté par le grignotage des belles nageoires du Guppy mâle (Betta splendens, Barbus, Scalaires, Gourami, Poisson-rouge, Tétraodon sont des exemples d’espèces à éviter absolument). Soyez également prudent à la prédation des gros poissons.

Cela est valable aussi pour eux-même ! En effet, trop de mâles Guppy peuvent se blesser entre eux, c’est pourquoi il faut leur adjoindre plusieurs femelles par mâle (comptez 3 femelles pour 1 mâle). De plus, cette configuration permettra de répartir l’énergie des mâles sur plusieurs femelles (ils peuvent aller jusqu’à tuer une femelle d’épuisement si elles ne sont pas assez nombreuses).

Les Guppy pourront cohabiter sans problème avec les sympathiques crevettes (prévoyez une belle végétation pour la survie des jeunes crevettes), les Corydoras, les Kuhlis ou encore les petits Loricariidés.

Reproduction

Comment reproduire le Guppy ?

Reproduction

Comment reproduire le Guppy ?

Très facile et souvent spontanée (comptez 1 mâle pour 3 ou 4 femelles). C’est un poisson ovovivipare, c’est à dire que les oeufs éclosent dans le ventre de la femelle qui met alors au monde de petits alevins prêts à se débrouiller. Fait également intéressant : la femelle peut faire 2 à 3 portées différentes suite à un seul accouplement (le sperme peut être gardé par la femelle jusqu’à un an). Ainsi, il peut arriver que des naissances aient lieu sans mâles.

La femelle gestante possède un ventre très gonflé dès la 1ère semaine de gestation car les petits se développent dans son ventre. La tâche noire à l’arrière de son ventre va également s’élargir et s’assombrir. L’incubation dure un mois à 23°C mais cette durée peut considérablement varier en fonction de la température (de 3 à 5 semaines). On a souvent tendance à placer une femelle gestante dans un pondoir ou «nursery». En réalité, c’est très néfaste, aussi bien pour la femelle que pour les alevins. En effet, l’eau y circule très mal, très mauvaise oxygénation et cet espace réduit va considérablement stressé la femelle. Les alevins seront aussi gênés dans leur croissance. Si vous souhaitez isoler les alevins, optez pour un second aquarium plus petit et équipé et vous retirerez la femelle après la naissance.

Les femelles peuvent donner naissance chaque mois entre 5 et 30 petits. Vous risquez d’être vite envahi ! Nous vous conseillons donc de laisser parents et alevins dans le même aquarium et de laissez faire la sélection naturelle. En effet, les parents dévorent leurs petits. Bien entendu, offrez beaucoup de végétation aux alevins pour qu’ils puissent se soustraire à l’appétit de leurs parents (plantes à grandes feuilles, ou mousses comme la Riccia et la mousse de Java allant jusqu’à la surface par exemple) Ainsi, vous aurez un nombre raisonnable de petits parvenant à l’âge adulte.

Si vous souhaitez faire de la sélection, il faudra retirer les parents après la naissance des alevins. Bien entendu, cette démarche implique également une sélection scrupuleuse des individus reproducteurs.

Nourriture des alevins : pas de nourriture particulière. Ils vont manger ce qu’ils ont à disposition dans l’aquarium (algues, microfaune...) et les restes de nourriture tombés au sol. Si vous le souhaitez, vous pouvez tout de même les nourrir de flocons ou de paillettes finement émiettés. Ils seront adulte à l’âge de 3/4 mois.

Pour résumer, ce n’est pas le reproduction qui vous posera problème, mais bien la gestion de la surpopulation ! Il faudra trouver des foyers accueillant pour vos jeunes poissons, et cela peut être difficile. En effet, les petites annonces grouillent déjà de propositions de ventes ou de dons de petits Guppys...

Son aquarium

Quel aquarium pour le Guppy ?

Son aquarium

Quel aquarium pour le Guppy ?

Même si le Guppy possède une incroyable capacité d’adaptation quand à son environnement, préférez un aquarium très planté se rapprochant de son biotope naturel (amazonien). Cela le rassure et offre de nombreux refuges aux femelles pour se soustraire aux mâles ainsi que des lieux de sécurité pour les petits. Cependant, veillez à aménager assez d’espace dégagé pour que les Guppys puissent y nager librement. N’hésitez pas à miser aussi sur les plantes de surface comme les Pistia qui ombrageront l’aquarium et rappeleront les conditions naturelles de cette espèce.

Enfin, les Guppys n’apprécient pas les courants trop forts.

Ses couleurs

Quels sont les couleurs et les motifs du Guppy ?

Ses couleurs

Quels sont les couleurs et les motifs du Guppy ?

Le Guppy possède une coloration très variable et il en existe aujourd’hui une multitude de formes et de couleurs. Finalement, les Guppy d’élevage ne ressemblent plus beaucoup aux souches sauvages dont ils sont issus. En effet, à l’état naturel, le Poecilia reticulata mâle ne présente que quelques tâches colorées et les femelles sont marron-gris. Suite à de nombreuses sélections, nous arrivons aujourd’hui à de superbes spécimens (il existe aussi une variété à voile avec de grandes nageoires) :

illutration des couleurs des Guppy
petite illutration des couleurs des Guppy

À savoir

À savoir

Retrouvez toutes les informations complémentaires !

Très populaire, le Guppy est un excellent choix pour l’aquariophile débutant. Il peut également plaire à des passionnés de plus longue date qui se lancent dans la sélection et la maintenance de souche «maison», cherchant à améliorer l’esthétisme au fur et à mesure des générations. C’est également une espèce très éducative pour les enfants.

Malheureusement, l’élevage intensif et la consanguinité ont considérablement abîmés l’aspect rustique de cette espèce qui est devenue finalement assez fragile et destinée à une mort prématurée. Les souches vendues en animalerie étant victimes de leur succès sous cet aspect, préférez acheter vos poissons auprès d’éleveurs spécialisés ou de clubs d’aquariophilie si cela vous est possible.

Le Guppy, quand il est maintenu dans de mauvaises conditions, est vulnérable surtout aux maladies suivantes : points blancs, pourriture des nageoires, vers, hydropisie et le redoutable Tetrahymena.

Si vos petits alevins sont «tordus», il s’agit probablement d’un problème de consanguinité (plus rarement un problème de carences alimentaires). C’est pourquoi il sera primordial de renouveler le patrimoine génétique de votre population régulièrement. Par exemple, veillez à donner tous les alevins nés chez vous et de ne garder que les parents. Vous pouvez aussi procéder à des échanges, acheter de nouveaux adultes...

Attention à l’hybridation avec le Guppy Endler (descendance néanmoins féconde) et avec le Molly (descendance stérile).

Le Guppy a été introduit dans beaucoup de pays pour contrer la prolifération des moustiques (en les mangeant dès leur état de larves) pour ainsi lutter contre diverses maladies comme le paludisme et la malaria. Malheureusement cela a également eu pour conséquence de déstabiliser de nombreux écosystèmes.

  • Poecilia Reticulata Moscow
    Poecilia reticulata moscow

  • Poecilia Reticulata Red Neon
    Poecilia reticulata red_neon

  • Poecilia Reticulata Albino
    Poecilia reticulata Albino

  • Poecilia Reticulata Diament Grass Tail
    Poecilia reticulata Diament Grass Tail

  • Poecilia Reticulata Diament Mosaico
    Poecilia reticulata Diament Mosaico

  • Poecilia Reticulata Dragon Tuxedo
    Poecilia reticulata dragon tuxedo

  • Poecilia Reticulata Gold Cobra
    Poecilia reticulata gold-cobra

  • Poecilia Reticulata Leopard Silver Red
    Poecilia reticulata Leopard Silver red

  • Poecilia Reticulata Red
    Poecilia reticulata red

Résumé

Un résumé en vidéo par LePoissonRouge

Résumé

Un résumé en vidéo par LePoissonRouge

champ de recherche
Plus de critères

Les dernières news !

retour vers le haut