langue-francais langue-anglais
  • Retrouvez-nous sur les réseaux !
Validé par les experts

Un grand merci à D.Andy pour son aide sur cette fiche !

Piranha rouge

Piranha rouge
(Pygocentrus nattereri)

Ce très beau Piranha ne doit pas vous effrayé. Saviez-vous qu'il est en fait calme et plutôt timide ? Ces poissons grégaires forment des groupes aussi magnifiques que fascinants. N'ayez pas peur et plongez-vous dans le monde fascinant du Piranha !

Nom scientifique

Pygocentrus nattereri
Pygocentrus altus
Pygocentrus ternetzi
Rooseveltiella nattereri
Sarrasalmus Natteri
Serrasalmo ternetzi
Serrasalmus ternetzi

Noms communs

Piranha rouge
Piranha diamant
Piranha à ventre rouge
Piranha de nattere
Red piranha (EN)
Roter Piranha (DE)
Piranha caju (ES)

Origine

quels sont ses pays d'origine ?

Origine : Brésil, Paraguay, Pérou, Argentine
Biotope : Amazonien

Dimorphisme sexuel

quelles sont les différences physiques entre les mâles et les femelles ?

Le mâle est plus petit que la femelle (peu apparent)

Famille

famille

Serrasalminae

Volume minimum

quel est le volume minimum pour cette espèce ?

Aquarium de 600 litres

Paramètres d'eau

quels sont les paramètres d'eau pour la maintenance de ce poisson ?

T° : 24 à 26 °C
pH : 6 à 7.5
Dureté : 3 à 10 °dGH

Difficulté

difficulté

Moyen

Taille

quelle est la taille maximale de ce poisson?

30 cm

Espérance de vie

quelle est l'espérance de vie moyenne de ce poisson ?

20 ans

Zone de vie

dans quelle zone de l'aquarium vit ce poisson ?

Milieu et fond

Nombre minimum

sociabilité de l'espèce

6

Alimentation

Comment nourrir le Piranha rouge ?

Alimentation

Comment nourrir le Piranha rouge ?

Carnassier : proies vivantes ou mortes. L’alimentation de base sera constituée de joels et de cuisses de grenouille. Vous pouvez compléter de temps à autre avec des vers de vase, des vers de terre, des crustacés et des mollusques cuits, des insectes, des larves et des lanières de poisson.

Ne leur donnez pas de viande de mammifère comme le boeuf car les lipides ne sont pas bien métabolisés par le poisson, ce qui engendre un excès de graisse et endommage leurs organes.

Il faut aussi éviter de les nourrir de petits poissons comme les Guppy ou les petits poissons rouges. En effet, ce genre de régime à base de poissons crus détruit la vitamine B1 dans l’organisme du Piranha, ce qui engendre une carence importante et fragilise donc la santé du poisson.

un Piranha rouge prends son repas le groupe mange

Comportement

Quel comportement manifeste le Piranha rouge ?

Comportement

Quel comportement manifeste le Piranha rouge ?

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, le Piranha rouge est plutôt timide, calme et discret. Autre qualité appréciable : il ne détruit pas son décor.

En revanche, s’il manque de nourriture, le Piranha devient agressif et attaque ses congénères. Ils peuvent alors se mutiler voire même s’entretuer. Ce comportement sera identique si un membre du groupe est faible ou malade. En général, ce sont les individus les plus petits qui seront victimes de cette agressivité.

Le groupe se déplace en banc pour se protéger des prédateurs (et non pas pour attaquer de grandes proies).

le Piranha nage en groupe

Cohabitation

Qui peut cohabiter avec le Piranha rouge ?

Cohabitation

Qui peut cohabiter avec le Piranha rouge ?

Le Piranha peut tolérer la présence de Danios, de Rasboras ou encore de crevette du genre Neocaridina Davidi. Il peut également être associé à un Pléco (Hypostomus plecostomus).

Reproduction

Comment reproduire le Piranha rouge ?

Reproduction

Comment reproduire le Piranha rouge ?

Sa reproduction est relativement facile. Notez que la maturité sexuelle est atteinte vers l’âge d’un an.

Le frai peut se passer dans le bac de maintenance. Placez de gros cailloux au fond et calez la température à 24/26°C et le pH à 6,5. Tamisez la lumière. Un grand changement d’eau plus froide peut aider au frai. Le mâle creuse des trous et la femelle y dépose les oeufs. Le mâle garde les trous contenant les alevins, même si parfois la femelle remplit aussi ce rôle.

Une ponte peut aller de 300 à 400 oeufs. L’incubation dure 36h.

Dès l’apparition des alevins, et avec la plus grande prudence, siphonnez-les pour les élever dans un bac plus petit. Les alevins doivent constamment être rassasiés : vous devez les nourrir plusieurs fois par jour.

Changez également 10% de l’eau quotidiennement.

Quand ils atteignent 1,5 à 2 cm, ils s’attaquent entre eux d’où la nécessité de les trier selon leur taille et de les placer dans différentes installations.

Nourriture des alevins : nauplies d’artémias, puis zooplancton fin, tubifex en morceaux ou poissons hachés.

Bien que la reproduction du Piranha soit facile, réfléchissez bien avant de franchir ce pas : elle nécessite des installations importantes, et vous pourriez vous retrouver avec des centaines de poissons difficilement vendables.

Son aquarium

Quel aquarium pour le Piranha rouge ?

Son aquarium

Quel aquarium pour le Piranha rouge ?

Certains aquariophiles maintiennent cette espèce dans des aquariums à fond nu pour faciliter l’entretien, mais un substrat de sable ou de gravier est plus approprié pour leur bien-être. N’oubliez pas qu’il s’agit à la base d’une espèce à biotope amazonien !

Son bac idéal est donc bien planté et possède de gosses racines. Aménagez autant de cachettes que de poissons pour éviter les combats pour les mêmes endroits de replis. Ils y resteront de long moments sans nager.

Les plantes flottantes seront aussi les bienvenues car le Piranha n’aime pas les éclairages trop forts. Laissez un espace de nage libre important, par exemple en concentrant vos plantations sur les côtés et le fond de l’aquarium.

un aquarium idéal pour le Piranha rouge

Qui dit gros poisson dit gros pollueur. Il faudra donc prévoir une filtration très puissante, voire même plusieurs filtres (si possible, le chauffage sera intégré à la filtration car le Piranha est réputé pour abîmer le matériel immergé, par l’installation d’un puisard par exemple).

Changez 15 à 30% de l’eau chaque semaine, en prenant soin de siphonner le sol.

À savoir

À savoir

Retrouvez toutes les informations complémentaires !

Nombreuses sont les histoires et les légendes autour du comportement sanguinaire des Piranhas. Rassurez-vous, elles sont fortement exagérées et souvent sans fondement. Dans la nature, c’est un charognard opportuniste et un cueilleur plus qu’un véritable prédateur. Néanmoins, la prudence reste nécessaire avec cette espèce (un groupe dans un espace clos en période de sécheresse peut s’avérer effectivement dangereux et attaquer de grandes proies).

Le Piranha rouge est donc à manipuler avec précaution. Sa morsure peut potentiellement causer une blessure grave, même en dehors de l’eau. Alors ne le surprenez pas en mettant la main brusquement dans l’aquarium ! Avec quelques précautions, il reste inoffensif pendant les travaux d’entretien du bac : se couche à plat quand il se retrouve coincé et ne mordra que si on cherche à le toucher.

  • Piranha
  • Piranha
  • Piranha
  • Piranha
  • Piranha

A noter qu’il existe une variante chromatique jaune (Pygocentrus piraya). Les paramètres de maintenance sont identiques mis à part que les Piraya demandent un volume plus important. Voici un spécimen :

  • Piranha jaune
  • Piranha jaune

Très similaire dans sa maintenance, le Piranha tacheté (Pygocentrus cariba) demande lui aussi un volume plus important que le Piranha rouge :

  • Piranha tacheté

Espèces alternatives

Espèces alternatives

Découvrez les espèces ressemblantes

Aucune (pour le moment !)

Validé par les experts

Un grand merci à D.Andy pour son aide sur cette fiche !

champ de recherche
Plus de critères

Les dernières news !

retour vers le haut