• Retrouvez-nous sur les réseaux !
francais anglais
Discus

Discus tarzoo
(Symphysodon tarzoo)

Cette espèce de Discus est très rare. Elle est également très difficile à maintenir et ne devra être confiée qu'aux experts. Mais quel ravissement quand ces poissons évoluent calmement dans un décor amazonien ! Cette fiche vous expliquera les conseils de base pour la maintenance de cette espèce !

Nom scientifique

Symphysodon tarzoo

Noms communs

Discus tarzoo

Origine

quels sont ses pays d'origine ?

Origine : Amérique du sud, Brésil, Colombie, Guyane et Pérou
Biotope : Amazonien

Dimorphisme sexuel

quelles sont les différences physiques entre les mâles et les femelles ?

Aucunes données

Famille

famille

Cichlidae

Volume minimum

quel est le volume minimum pour cette espèce ?

Aquarium de 350 litres

Paramètres d'eau

quels sont les paramètres d'eau pour la maintenance de ce poisson ?

T° : 25 à 31 °C
pH : 5 à 6.5
Dureté : 1 à 4 °dGH

Difficulté

difficulté

Difficile

Taille

quelle est la taille maximale de ce poisson?

13 à 16 cm

Espérance de vie

quelle est l'espérance de vie moyenne de ce poisson ?

10 à 14 ans

Zone de vie

dans quelle zone de l'aquarium vit ce poisson ?

Milieu

Nombre minimum

sociabilité de l'espèce

6 individus

Alimentation

Comment nourrir le Discus ?

Alimentation

Comment nourrir le Discus ?

Le Discus tarzoo est omnivore. Il devra donc disposer d’une nourriture variée pour lui éviter des carences et pour qu’il reste en bonne santé.

Il accepte facilement la nourriture congelée, vivante (vers de vase, tubifex, artémias, larves d’insectes, zooplancton) ou sèche (pastilles, granulés, paillettes).

Faites attention à la quantité de nourriture donnée car elle pourrait polluer l’eau de votre aquarium. Ainsi, vous nourrirez un Symphysodon adulte une seule fois par jour.

Comportement

Quel comportement manifeste le Discus ?

Comportement

Quel comportement manifeste le Discus ?

Poisson tropical originaire de l’Amérique du sud (Brésil, Colombie, Guyane, Pérou). Il vivra dans votre aquarium à mi-profondeur.

Doté d’un instinct grégaire, il appréciera de vivre dans un groupe d’au moins 6 individus, dans lequel ils s’associeront par couple. Une certaine hiérarchie y est observable. Par exemple, vous remarquerez par moment des conflits ou des parades.

Le Discus tarzoo est pacifique. Néanmoins, il deviendra beaucoup plus combatif lors des périodes de reproduction, et ce particulièrement avec ses propres congénères, envers lesquels il pourra manifester une réelle agressivité.

Cohabitation

Qui peut cohabiter avec le Discus ?

Cohabitation

Qui peut cohabiter avec le Discus ?

Comme tous les Discus, cette espèce peut se montrer timide et craintive. Évitez la présence de poissons trop actifs ou agressifs qui dérangeraient la sérénité des Discus.

Vous pourrez leur associer des poissons territoriaux mais il faut absolument qu’ils soient pacifiques, tranquilles et pas trop petits. En effet, les Discus sont des prédateurs et les petits poissons comme les crevettes pourraient finir en dîner pour notre Symphysodon tarzoo !

Vous pouvez en revanche les associer à des Cardinalis (Paracheirodon axelrodi) sans soucis.

Reproduction

Comment reproduire le Discus ?

Reproduction

Comment reproduire le Discus ?

Contrairement à ce qu’on peut lire régulièrement, les Discus ne sont pas monogames. Vous pouvez donc choisir les poissons qui vous intéressent pour la reproduction. À noter qu’un jeune poisson peut mettre jusqu’à un an avant d’atteindre la maturité sexuelle.

Leur reproduction est assez difficile. Il vous faudra investir dans un aquarium d’environ 125 litres (50x50x50) dans l’idéal. Vous aurez préalablement installer dans cet aquarium un support de ponte, comme un cône par exemple. Petite astuce : un pot de fleur ou un pot en terre cuite fera également l’affaire !

La clé de la réussite se situe au niveau des paramètres d’eau, qui doivent rester très stables : température supérieure à 27°C, KH inférieur à 5, nitrates inférieurs à 3 mg/l, conductivité à 150/250 microsiemens. Pour obtenir ces paramètres, l’utilisation d’eau osmosée est indispensable.

Vous verrez alors un magnifique processus de reproduction. Le couple de poisson commencera par bien nettoyer le pot ou le cône à l’endroit exact de la ponte Ensuite, la femelle va y déposer ses œufs (de 100 à 300 œufs) en effectuant un mouvement de bas en haut. Le mâle suivra le mouvement pour fertiliser les œufs immédiatement. Les œufs seront alors protégés, entretenus et nettoyés par les parents.

Le Discus prendra soin de sa progéniture. Une fois que les alevins sortiront de leurs œufs, les parents produiront du mucus sur leur corps qui leur servira de nourriture les premiers temps.

Nourriture des alevins : nauplies d’artémias fraîchement écloses (5 fois par jour sans la présence des parents). Après 20 jours environ, ajoutez à leur alimentation des granulés prévus pour les alevins Discus, ainsi que de la poudre de paillettes sèche.

Vérifiez régulièrement les paramètres de votre aquarium durant toute la croissance des petits alevins. Faites des changements d’eau régulièrement en faisant bien attention à la température de l’eau introduite.

Son aquarium

Quel aquarium pour le Discus ?

Son aquarium

Quel aquarium pour le Discus ?

Il faudra compter un volume minimum de 350 litres pour un petit groupe.

Faites très attention à la température de l’eau, qui doit être comprise en 25 et 31 °C (idéalement entre 27 et 29 °C). Étant très sensible aux variations de paramètres, quand vous changerez l’eau de son bac (à hauteur de 15 à 25% deux fois par mois) veillez scrupuleusement à ce que l’eau neuve ait exactement les mêmes paramètres, y compris la température.

Dans la nature, le Discus vit dans une trouble. Afin de recréer ses conditions en aquarium, vous pouvez utiliser une filtration sur tourbe qui ajoutera un confort supplémentaire à vos poissons.

Enfin, pour un décor naturel se rapprochant de son biotope, installez de grosses racines et plantez densément votre aquarium (en laissant suffisamment de place pour la nage). Il évoluera ainsi plus aisément et se sentira en sécurité.

À savoir

À savoir

Retrouvez toutes les informations complémentaires !

Le Discus tarzoo sera réservé aux aquariophiles avec de l’expérience. En effet, c’est une espèce extrêmement fragile.

Le Symphysodon Tarzoo se distingue des autres espèces de Discus (Symphysodon Discus et Symphysodon Aequifasciatus) par la présence de points rouges sur le côté de son corps et sur sa nageoire.

Poisson quasi impossible à trouver dans le commerce, vous pouvez vous rapprocher des clubs spécialisés ou des passionnés pour l’acquisition de cette espèce (vous profiterez également de leurs conseils et de leur expérience). Le Discus commun est l’espèce Symphysodon aequifasciatus.

Les Discus sont particulièrement sujets aux vers intestinaux. Ils développent alors des symptômes comme la maigreur, la perte d’appétit, un ventre gonflé, selles blanches et filamenteuses, un creux au-dessus des yeux. Vous pouvez les vermifuger de façon préventive une fois tous les trois mois, avec du Prescoli ou du Fluvermal afin de limiter, voir d’éviter les attaques.

champ de recherche
Plus de critères

Les dernières news !

retour vers le haut