langue-francais langue-anglais
  • Retrouvez-nous sur les réseaux !
Cynops Orientalis

Triton chinois
(Cynops Orientalis)

C'est le triton le plus répandu en aquariophilie. Il est facile à maintenir et très beau, mais sa reproduction est à réservée aux experts ! Vous trouverez dans cette fiche tout ce qu'il faut savoir pour bien vous occuper de ces charmants animaux !

Nom scientifique

Cynops orientalis
Hypselotriton orientalis
Triton orientalis

Noms communs

Triton chinois
Triton à ventre de feu
Hypselotriton nain
Oriental Fire-bellied Newt (EN)
Chinese fire belly newt (EN)

Origine

quels sont ses pays d'origine ?

Origine : Chine
Biotope : Asiatique

Dimorphisme sexuel

quelles sont les différences physiques entre les mâles et les femelles ?

Les femelles sont plus grosses et plus grandes que les mâles

Famille

famille

Salamandridae

Volume minimum

quel est le volume minimum pour cette espèce ?

Aquarium de 100 litres

Paramètres d'eau

quels sont les paramètres d'eau pour la maintenance de ce poisson ?

T° : 18 à 20 °C
pH : /
Dureté : /

Difficulté

difficulté

Facile

Taille

quelle est la taille maximale de ce poisson?

6 à 10 cm

Espérance de vie

quelle est l'espérance de vie moyenne de ce poisson ?

15 ans

Zone de vie

dans quelle zone de l'aquarium vit ce poisson ?

Fond

Nombre minimum

sociabilité de l'espèce

3 individus

Alimentation

Comment nourrir le Cynops orientalis ? ?

Alimentation

Comment nourrir le Cynops orientalis ?

L’alimentation de ce sympathique triton ne posera pas de problème. Carnivore, vous pourrez lui donner des vers de vase, vers de terre, tubifex, gammares, petites crevettes d’eau douce ou encore des petits grillons. A noter que les proies vivantes ont plus de chance d’être consommées.

Comportement

Quel comportement manifeste le Cynops orientalis ?

Comportement

Quel comportement manifeste le Cynops orientalis ?

Très calme et discret, c’est une espèce diurne. Ils peuvent rester de longues périodes au fond de l’aquaterrarium sans bouger, à l’affût d’une proie potentielle.

Cohabitation

Qui peut cohabiter avec le Cynops orientalis ?

Cohabitation

Qui peut cohabiter avec le Cynops orientalis ?

Très sociable, il aura besoin de la présence de ses congénères. Ainsi, partez sur un groupe de 3-4 individus dans un 100 litres pour son bien-être.

Particulièrement pacifique, il n’est jamais agressif, et pourra cohabiter avec des poissons dont les paramètres d’eau seront identiques aux siennes.

Pour rester dans le biotope chinois, les Tanichthys albonubes (Néon du pauvre ou Cardinalis) seront de très bons colocataires ! A éviter absolument, la cohabitation avec les Corydoras, qui est dangereuse à la fois pour les tritons et pour les Corydoras !

Reproduction

Comment reproduire le Cynops orientalis ?

Reproduction

Comment reproduire le Cynops orientalis ?

La reproduction du triton chinois est assez ardue. La principale difficulté sera d’imiter le cours des saisons qui déclenche les reproductions. Ainsi, placez votre aquaterrarium sur une terrasse ou près d’une fenêtre ombragée pourra être un plus. Ne mettez pas d’éclairage artificiel et ne laissez que la luminosité saisonnière. Faites varier le niveau de l’eau de temps à autre et avec un peu de chance vous pourrez avoir des reproductions. Un ratio de 2 mâles et 3 femelles augmente les chances d’avoir une ponte.

Les parents mangent leurs oeufs, il vous faut les retirer au plus vite pour les placer dans un autre récipient.

Après l’éclosion, les jeunes vont rester à l’état de larve pendant quelques semaines. Vous les maintiendrez dans un récipient contenant 5 à 6 cm d’eau et sans filtration. Mettez tout de même des écorces de chêne liège au cas où une larve évolue plus rapidement en triton.

Une fois métamorphosé en triton, les jeunes sont maintenant capables de se noyer s’ils restent en milieu aquatique. Ils vont devoir passer une période d’environ 1 an en terrestre, mais cela peut varier selon les individus de 6 mois à 3 ans. Il faudra donc leur aménager un aquaterrarium, dont la partie terrestre sera totale au départ. Aménagez avec de la terre (tourbe par exemple), beaucoup de mousse, des roches, des galets, des écorces de chênes... Il faut qu’il y ait pas mal de cachettes. Le bac restera très humide constamment (bien l’aéré pour éviter les moisissures).

Au fur et à mesure, il faudra doucement habituer les jeunes tritons à ce qu’une partie immergée apparaisse, tout en faisant attention à ce qu’ils ne puissent pas s’y noyer.

A cause de leur taille, les petits peuvent être difficile à nourrir. Essayez avec des pucerons, des drosophiles ou des mini insectes. Vous pouvez également leur proposer de petits insectes vivants dans une petite coupelle d’eau (dans laquelle ils auront pied pour éviter la noyade) : daphnies, larves de moustique. Si l’aquaterrarium a beaucoup de mousse, ils trouveront une certaine quantité de nourriture déjà établie. Cependant, s’ils n’arrivent pas à s’alimenter par eux-même, vous pouvez piquer un peu de poisson ou de viande à la taille de leur bouche et agiter cette nourriture devant eux.

Son aquaterrarium

Quel aquarium pour le Cynops orientalis ?

Son aquaterrarium

Quel aquarium pour le Cynops orientalis ?

Même s’il passe beaucoup de temps dans l’eau et n’en sort que très rarement, le Triton chinois a besoin d’une berge émergée sur laquelle il viendra se reposer, un aquaterrarium est donc plus adapté. La partie émergée peut être assez faible, mais tout de même existante (1/3 de la surface de l’aquarium maximum). Si vous le maintenez en aquarium, prévoyez tout de même un bout d’écorce de liège qui flotte pour qu’il s’y réfugie.

Pour qu’il puisse sortir de l’eau, vous ne remplirez la cuve d’eau qu’au 3/4.

Pour se rapprocher le plus de son environnement naturel, optez pour un sol sombre et plantez densément (les Elodea canadensis sont particulièrement appréciées). De plus, évitez les lumières vives qu’il n’apprécie pas du tout et qui risquent de chauffer l’eau. Il est tout à fait possible de se passer d’éclairage artificiel dans un aquaterrarium à Cynops. Enfin, évitez les forts courants car les tritons vivent dans des eaux stagnantes. Installez une filtration douce et cassez le courant sur une paroi de l’aquarium ou sur des galets. Vous pouvez aussi choisir une filtration sous sable, parfaitement indiquée dans ce cas de figure.

Pensez à toujours fermer votre cuve car le triton chinois est le roi de l’évasion ! Installez par exemple un grillage à maille fine, une moustiquaire...

Pour bien faire, simulez une période hivernale de 2 à 3 mois, en abaissant la température de l’eau pour qu’elle soit comprise entre 5 et 8 °C (par exemple en plaçant l’aquarium dans un garage bien frais). Attention cependant à ce que leurs colocataires éventuels et les plantes supportent ce traitement. A noter que cette phase n’est pas obligatoire, mais respecte mieux le rythme biologique de cette espèce.

À savoir

À savoir

Retrouvez toutes les informations complémentaires !

Il peut parfois être confondu avec Cynops pyrrhogaster, mais l’Orientalis est plus petit, sa peau est plus lisse et ses glandes paratoïdes derrière la tête sont moins prononcées.

Ne manipulez votre Triton Chinois qu’en cas d’extrême nécessité (transport, traitement...). En effet, il est très sensible au stress qui peut avoir des conséquences très graves sur sa santé (voir même des crises cardiaques).

champ de recherche
Plus de critères

Les dernières news !

retour vers le haut