BASSIN

Plantes

Prêle et Prêle japonaise
(Equisetum hyemale et E. japonica)

francais anglais
Prêle et Prêle japonaise

Prêle et Prêle japonaise
(Equisetum hyemale et E. japonica)

Parfaites pour apporter une touche de vert à longueur d'année, ses belles tiges droites et rigides décoreront avec élégance les bassins. De plus, cette plante est très facile d'entretien. Il faudra cependant contrôler son expansion.

Noms

Nom scientifique
Equisetum hyemale
Equisetum hyemale japonica

Noms communs
Prêle
Prêle Japonaise
Prêle d’hiver
Prêle de l’Himalaya
Prêle géante

Origine

quels sont ses pays d'origine ?

Origine : Cameroun, Gabon

Fertilisation idéale

comment fertiliser cette plante ?

Aucunes données

Famille

à quelle famille appartient cette plante ?

Equisetaceae

Type

quel est le type de plante ?

Rhizome

Paramètres

quels sont les paramètres d'eau pour la maintenance de cette plante ?

T° : supporte -10°C
pH : 5 à 8
Dureté : Aucunes données

Difficulté

difficulté

Facile

Luminosité

quelle luminosité est nécessaire ?

Moyen

Taille

quelle est la taille maximale de la plante ?

100 cm

Plantation

dans quelle zone de l'aquarium installer cette plante ?

Berge et bassin

Croissance

à quelle vitesse grandit cette plante ?

Rapide

Espèces alternatives

Cliquez sur la vignette pour voir la fiche

Aucune (pour le moment !)

Présentation

Qui est la Prêle ?

Présentation

Qui est la Prêle ?

Cette plante, exclusivement réservée aux bassins extérieurs, est facile et rustique. Elle se présente sous forme d’une longue tige creuse pourvue de noeuds noirs. C’est une plante vivace qui ne perd pas ses feuilles en hiver. Elle peut être associée à un massif pour donner de la structure visuelle et du contraste aux abords d’un bassin. Enfin, notez que ce n’est pas une plante à fleur.

Plantation et entretien

Comment planter et entretenir la Prêle ?

Plantation et entretien

Comment planter et entretenir la Prêle ?

Elle se plante aux abords des bassins, dans un sol constamment humide, ou directement dans le bassin, immergée à 5 cm (tolérance d’immersion allant de 0 à 10 cm). La terre devra être moyennement riche et si possible à tendance acide (terreau pour plantes aquatiques). La présence de cilice (argile) est également recommandée.

Plantez-la dans une zone bien délimitée afin qu’elle n’envahisse pas trop votre bassin (utilisez un bac, pot, barrière anti-racine...). De plus, cela multiplia les tiges au même endroit ce qui sera plus joli. Prévoyez 3 à 5 pieds au m² pour une bonne base.

Il est préférable de la planter de mars à novembre.

La prêle appréciera une exposition ensoleillée à mi-ombre.

Elle résiste assez bien au froid et ne craint pas le gèle. Elle ne devra être protégé qu’en cas de température inférieure à -10°C, ce qui n’arrive pas si souvent sous nos latitudes !

Enfin, la Prêle ne nécessite aucune taille. Retirez tout de même régulièrement les tiges sèches.

Culture

Comment cultiver la Prêle ?

Culture

Comment cultiver la Prêle ?

Elles peuvent avoir tendance à devenir envahissantes.

Les Prêles se reproduisent de deux façons : soit par une reproduction sexuée, qui s’effectue via un petit cône jaunâtre qui apparaît au bout de certaines tiges (les spores sont alors repandus dans l’eau les jours de pluie), soit par reproduction asexuée par ramification des rhizomes. Il faut donc éviter de les planter en pleine terre dans des endroits favorisant leur expansion de façon illimitée. Pour palier à cette multiplication, installez une barrière anti-racines ou laissez-la dans un pot ou dans un bac. En effet, elle supporte parfaitement ce type de maintenance et cela vous permettra de la contrôler comme vous le souhaitez.

À savoir

Toutes les informations complémentaires et annecdotes

À savoir

Toutes les informations complémentaires et annecdotes

Les Prêles sont des plantes très anciennes (400 millions d’années) et furent longtemps utilisées en tant que plantes médicinales.

Autre atout de cette plante : aucun insecte nuisible ne s’y intéresse !

Il existe 25 variétés de Prêles. Citons quelques exemples :

  • Prêle d’hiver (Equisetum hyemale) d’une hauteur moyenne de 0,6 mètre. A planter en milieu humide ou en bassin.

  • Prêle japonaise (Equisetum japonicum ou Equisetum hyemale japonicum) d’une hauteur moyenne de 0,9 mètre. A planter en milieu humide ou en bassin. Elle est semie-persistante et pourra perdre ses feuilles en cas d’hiver très froid.

  • Prêle robuste (Equisetum hyemale var. robustum) d’une hauteur moyenne de 1,2 mètre. A planter en milieu humide (préfère ne pas être recouverte d’eau).

  • Prêle naine (Equisetum scirpoides) d’une hauteur moyenne de 15 cm, mais les nombreuses tiges peuvent s’étaler sur 20 cm de large. A planter en milieu humide ou en bassin (immersion à 10 cm possible).

  • Grande prêle du Kamtschatka (Equisetum camtschatcense) d’une hauteur de 1,2 à 1,5 mètre. A planter en milieu humide. Plus résistante à la sécheresse que les autres prêles.

  • Prêle des cours d’eau, des rivières (Equisetum fluviatile) d’une hauteur de 40 à 60 cm. A planter en milieu humide ou en bassin.

  • Prêle géante, grande prêle (Equisetum telmateia) d’une hauteur moyenne de 1,2 mètre. A planter en milieu humide.

  • Prêle américaine (Equisetum americanum) d’une hauteur moyenne de 1,8 mètre. A planter en milieu humide ou en bassin.

Commentaires

Trier par :

Veuillez vous connecter pour poster des messages

champ de recherche
Plus de critères



retour vers le haut