langue-francais langue-anglais
  • Retrouvez-nous sur les réseaux !
Validé par les experts

Merci à Mathieu pour son aide sur cette fiche ! Visitez son site www.azur-bassin.com

carpe koï

Carpe koï
(Cyprinus carpio)

La carpe koï est LA star de nos bassins. Pourtant, elle a commencé sa carrière en tant qu'aliment ! Au fur et à mesure, elle est devenue le magnifique poisson d'ornement que nous connaissons aujourd'hui. Paisibles et gentilles, les carpes koï sont particulièrement attachantes. Cette fiche vous aidera à leur offrir le carde de vie qu'elles méritent !

Nom scientifique

Cyprinus carpio

Noms communs

Carpe Koi
Carpe Koï
Koi carp (EN)

Origine

quels sont ses pays d'origine ?

Origine : Japon
Biotope : non-spécifique

Dimorphisme sexuel

quelles sont les différences physiques entre les mâles et les femelles ?

La femelle est plus grande et plus grosse que le mâle

Famille

famille

Cyprinidae

Volume minimum

quel est le volume minimum pour cette espèce ?

9 000 L min
1.5 m de profondeur
1000 L/individu

Paramètres d'eau

quels sont les paramètres d'eau pour la maintenance de ce poisson ?

T° : 3 à 29 °C
pH : 6.5 à 8.5
Dureté : 10 à 15 °dGH

Difficulté

difficulté

Facile

Taille

quelle est la taille maximale de ce poisson?

15 à 120 cm

Espérance de vie

quelle est l'espérance de vie moyenne de ce poisson ?

50 ans

Zone de vie

dans quelle zone du bassin vit ce poisson ?

Milieu et Fond

Nombre minimum

sociabilité de l'espèce

3 individus

Alimentation

Comment nourrir la Carpe koï ?

Alimentation

Comment nourrir la Carpe koï ?

Des aliments spécialisés de bonne qualité constituent l’alimentation de base de la Carpe koï. Il existe des granulés différents selon les saisons car le métabolisme de la Carpe s’accélère ou ralenti selon la température de l’eau. Ses besoins énergétiques varient donc également.

Adaptez la taille de sa nourriture en fonction de sa taille et de son âge. Si vous avez des poissons de tailles différentes, mélangez des granulés de grosseurs différentes pour que tout le monde mange selon la dimension de sa bouche.

Complétez ce régime par des apports occasionnels en viande (crevette entière pour les Carpes adultes, daphnie, gammare, aselle, vers de vase et même ver de terre !) et en végétaux (laitue, kiwi, orange, cresson, lentilles d’eau, ail qui est d’ailleurs un très bon complément car il est antiparasitaire, antibiotique et revitalisant). Un peu d’argile de Montmorillonite de temps en temps apportera un bénéfice de calcium. Vous pouvez aussi donner du pain complet occasionnellement à vos Carpes.

Les Carpes koï sont omnivores et ont un bon appétit. Elles seront plus en forme avec 2 voir 3 repas par jour qu’avec un seul gros. Vous pouvez donc lui donner sa ration quotidienne en plusieurs fois. Si vous constatez qu’un individu ne vient pas prendre son repas plusieurs jours de suite, c’est qu’il ne va pas bien (stress, maladie...).

Si vous souhaitez apprivoiser vos Carpes, distribuez la nourriture toujours au même endroit de votre bassin et à des horaires réguliers. Mettez dans votre main une petite friandise et laissez-la dans l’eau sans bouger. Répétez l’opération quotidiennement. Ainsi, elles s’habitueront à vous et avec un peu de temps elles viendront même manger directement dans votre main !

Comportement

Quel comportement manifeste la Carpe koï ?

Comportement

Quel comportement manifeste la Carpe koï ?

Tranquille et très pacifique, voir même gentille, elle est cependant assez active. Elle peut aussi se montrer un peu nerveuse quand elle arrive dans son nouvel environnement (ce comportement s’atténuera naturellement avec le temps). Elle peut s’apprivoiser facilement avec de la douceur et de la patience. Après quelques temps, elle se précipitera dans votre direction quand elle vous verra et vous pourrez la nourrir à la main et la caresser...

Cohabitation

Qui peut cohabiter avec la Carpe koï ?

Cohabitation

Qui peut cohabiter avec la Carpe koï ?

Grégaire, elles aiment vivre en groupe (même si les sujets âgés préfèrent vivre seuls). Ne les associez pas à des poissons plus petits qui pourraient être avalés accidentellement.

Afin de limiter la prolifération de petites bêtes dans l’eau de votre bassin, associez-leur des poissons comme le Sterlet, l’Ide mélanote, la Tanche et surtout le Goujon. Elle vivra aussi très bien avec de gros poissons rouges mais il existe un risque d’hybridation.

Et pourquoi pas des grenouilles ? Dans ce cas, il ne faudra pas installer de filet à votre bassin (cf «son bassin»). Attention, les grenouilles sont assez bruyantes !

Reproduction

Comment reproduire la Carpe koï ?

Reproduction

Comment reproduire la Carpe koï ?

Spontanée quand l’eau passe à 18/20 °C (généralement mai/juin). Il existe une prédation des parents. Pour assurer la survie d’un maximum d’alevins, on peut prévoir un bassin de frai spécifique de 0,5/1 mètre de profondeur. Une filtration puissante assurera une bonne oxygénation de l’eau. 3 mâles pour 1 femelle de plus de 3 ans. La femelle dépose des ovocytes que les mâles fécondent par la suite. Une ponte peut comporter 200 000 oeufs. Retirez les parents après le frai. L’incubation dure de 72h à une semaine.

Les alevins sont gris, et prendront leur couleur en grandissant. Les Carpes grandissent rapidement jusqu’à 3/4 ans, puis leur croissance ralentie mais ne s’arrête pas, elles grandissent toute leur vie.

Nourriture des alevins : daphnies puis nourriture sèche spécialisée.

Son bassin

Quel bassin pour la Carpe koï ?

Son bassin

Quel bassin pour la Carpe koï ?

Préférez des bassins à formes régulières (ovale, rond, carré ou rectangulaire) sans rétrécissements trop importants. Il faut aussi assez de profondeur car la Carpe koï nage sur tous les axes (longueur, largeur, profondeur).

Les Carpes koï sont de grosses mangeuses, et donc de grosses pollueuses ! Vous devez installer une filtration puissante. Attention cependant à ne pas rendre l’eau trop agitée car vous ne pourriez plus contempler vos poissons (positionnez bien votre rejet). La filtration nettoiera l’eau en détruisant les déchets organiques et la gardera saine. Choisissez votre filtration avec soin en fonction de votre configuration car c’est elle qui évitera que votre beau bassin ne se transforme en marécage ! Un système de cascade peut être utile pour oxygéner l’eau.

Côté plantation, choisissez des plantes émergées, demi-immergées ou flottantes. En effet, les plantes immergées ne résisteront pas au grignotage et déracinement du poisson. Par exemple, vous pouvez choisir des nénuphars, des jacinthes d’eau, des roseaux... L’ajout de plante est bénéfique car elles contribuent à la filtration biologique de l’eau, offrent des cachettes et de l’ombre aux poissons et embellissent votre bassin !

Concernant l’emplacement de votre bassin, mieux vaut l’installer en partie à l’ombre (au moins 35% de sa surface) pour éviter les coups de chaleur et la prolifération d’algues vertes.

Prévoyez également l’installation d’un filet pour protéger votre bassin des chats et des hérons. Une grande hauteur d’eau protégeront vos carpes des chats car elles pourront se cacher. Pour les hérons, ils semblent être effrayés par des reflets de lumière vive. Ainsi, vous pouvez tenter de disposer autour de votre bassin une casserole ou un bol argenté bien placé.

Ses couleurs

Quels sont les couleurs et les motifs de la Carpe koï ?

Ses couleurs

Quels sont les couleurs et les motifs de la Carpe koï ?

Les Carpes koï se délinent en motifs et couleurs, qui correspondent à des critères de standard. Retrouvez ci-après un tour d'horizon des différents patrons admis :

illustration des couleurs de la carpe koï
illustration des couleurs de la carpe koï

À savoir

À savoir

Retrouvez toutes les informations complémentaires !

La Carpe koï est une variété issue de l’espèce sauvage de Cyprinus Carpio (Carpe). C’est donc une cousine du poisson rouge. D’ailleurs, elle peut s’hybrider avec lui (la progéniture hybride est stérile).

Cette espèce est reproduite depuis plus de 2000 ans en Chine et au Japon, mais son véritable élevage ne commença qu’à la fin du 18e siècle. A l’origine, elle s’appelait Nishikigoi et était élevée pour servir ne nourriture (contrairement au poisson-rouge qui lui était un poisson d’ornement).

Il est presque impossible de rencontrer deux Carpes koï identiques. En effet, ses couleurs et ses motifs varient tout au long de sa vie, parfois en se transformant totalement. C’est pourquoi quand vous acheter une Carpes koï, prêtez attention à sa santé plutôt qu’à son aspect qui changera au fil du temps. Choisissez un poisson vif et actif, avec une colonne vertébrale bien droite et une grande bouche.

En hiver (en dessous de 8 °C), elle cesse de s’alimenter et son activité est réduite. Cette baisse d’activité est normale et elle est même bénéfique pour le métabolisme du poisson. Par conséquent, ne chauffez pas votre bassin si sa température de l’eau reste au dessus de 3/5°C.

Pour le plaisir, ci-dessous quelques photos

  • trois carpes koi
  • carpe koi colorée
  • groupe de nombreuses carpes koi
  • carpe koi dorée
  • carpe koi jaune et blanche
  • carpe koi tancho
  • carpe koi dans bassin
  • carpe koi dans bassin
Validé par les experts

Merci à Mathieu pour son aide sur cette fiche ! Visitez son site www.azur-bassin.com

champ de recherche
Plus de critères

Les dernières news !

retour vers le haut