• Retrouvez-nous sur les réseaux !

MARIN

Poissons

Poisson-lime à tâches oranges (Oxymonacanthus longirostris)

francais anglais
Poisson-lime à tâches oranges

Poisson-lime à tâches oranges
(Oxymonacanthus longirostris)

Ce poisson bien que magnifique, devra être maintenu que par quelques experts capables de le nourrir. En effet, même si sa beauté est incontestable, sa maintenance en captivité est très difficile. Et le taux de mortalité est malheureusement très élevé !

Nom scientifique

Oxymonacanthus longirostris

Noms communs

Poisson-lime à tâches oranges
Poisson-lime à long nez
Harlequin filefish (EN)
Longnose filefish (EN)
Beaked leatherjacket (EN)

Origine

quels sont ses pays d'origine ?

Origine : Océan Indien, Pacifique sud et mer Rouge
Habitat naturel : lagons et récifs coralliens aux eaux claires (jusqu’à 30 m de profondeur)

Dimorphisme sexuel

quelles sont les différences physiques entre les mâles et les femelles ?

Le mâle présente une coloration plus vive que la femelle. Il est généralement plus petit

Famille

famille

Monacanthidae

Volume minimum

quel est le volume minimum pour cette espèce ?

200 litres en spécifique
600 litres en communautaire

Paramètres d'eau

quels sont les paramètres d'eau pour la maintenance de ce poisson ?

T° : 23 à 26 °C
pH : 7.5 à 8.5
Densité : 1024 à 1028

Difficulté

difficulté

Difficile

Taille

quelle est la taille maximale de ce poisson?

10 cm

Espérance de vie

quelle est l'espérance de vie moyenne de ce poisson ?

8 ans et plus

Zone de vie

dans quelle zone de l'aquarium vit ce poisson ?

Surface

Nombre

sociabilité de l'espèce

2 (couple)

Alimentation

Comment nourrir le Poisson-lime ?

Alimentation

Comment nourrir le Poisson-lime ?

Oxymonacanthus longirostris dans la nature

Particulièrement difficile à nourrir, ce poisson-lime n’accepte que très rarement les aliments traditionnels proposés en aquariophilie. Dans la nature, il s’alimente presque exclusivement de coraux du type Acropora.

Oxymonacanthus longirostris mangeant

Dans le contexte de la maintenance en captivité, c’est vraiment le point noir de cette espèce : beaucoup de poissons meurent prématurément à cause d’un régime alimentaire inadapté ou d’un poisson particulièrement récalcitrant. Vous pouvez lui donner des artémias qu’il picorera timidement, mais s’il ne mange que cela, son régime alimentaire ne sera pas complet et il risque de souffrir de carences. Peuvent être aussi proposés : morceaux de néréis, chair de moule, oeufs de homard, Mysis, krill, paillettes Formula 1, Eeze, Life Spectrum Marine Fish Formula, IO marine Blend... La nourriture sèche doit être humidifiée avec l’eau de l’aquarium et donnée entière (en cas de récalcitrante persistante, trempez-les dans du jus d’artémia). Certains aquariophiles frottent de la nourriture sur les polypes de coraux pour qu’il les consomme. Enfin, complétez avec une bouture d’Acropora que vous sacrifierez de temps à autre !

Si vos poissons deviennent maigres, c’est qu’ils ne se nourrissent pas assez. Mettez une bouture d’Acropora en urgence dans leur aquarium si aucune des solutions précédemment citée n’a fonctionné.

Les repas seront distribués 2 à 3 fois par jour. Vous pouvez ajouter de la vitamine B à leur nourriture une fois par semaine, ou des solutions d’enrichissement concentrées comme l’Ultra Energizer ou le Selco par exemple.

Enfin, notez que la chance de nourrissage correct augmente si vous maintenez un couple plutôt qu’un individu isolé.

Comportement

Quel comportement manifeste le Poisson-lime ?

Comportement

Quel comportement manifeste le Poisson-lime ?

La lime à tâches oranges est pacifique et sociable avec toutes les autres espèces de poissons. Il est assez craintif dans l’ensemble et ne quitte pas son territoire. Vous pourrez observer beaucoup d’interaction entre les membres de cette espèce.

Il passe beaucoup de temps la tête en bas, particularité distinctive et amusant de ce genre de poisson.

Cohabitation

Qui peut cohabiter avec le Poisson-lime ?

Cohabitation

Qui peut cohabiter avec le Poisson-lime ?

couple de Oxymonacanthus longirostris

Dans la nature, ce poisson évolue en couple une fois adulte (les juvéniles forment quant à eux des groupes). En captivité, il doit impérativement être maintenu dans la même configuration : en couple. D’ailleurs toute tentative de le maintenir seul finira par un échec.

Éviter la cohabitation avec les coraux du type Acropora et avec les mollusques dont il se nourrit.

De par sa nature timide, évitez également la maintenance avec des poissons agressifs ou très territoriaux. Préférez des poissons non territoriaux ou territoriaux mais de nature calme. N’oubliez pas que plus il y a de place dans un aquarium, et plus les cohabitations se passeront bien !

Reproduction

Comment reproduire le Poisson-lime ?

Reproduction

Comment reproduire le Poisson-lime ?

Impossible en aquarium.

Son aquarium

Quel aquarium pour le Poisson-lime ?

Son aquarium

Quel aquarium pour le Poisson-lime ?

Un aquarium récifal composé de roches et de coraux sera parfait pour la maintenance de cette Lime. Cependant, attention à ne pas introduire ceux du type Acropora car les poissons-lime s’acharnent et les détruisent systématiquement. En revanche, ils semblent se désintéresser des coraux mous.

Il faudra compter au moins 600 litres pour un aquarium communautaire. En spécifique, vous pouvez partir sur un bac de 200 litres par poisson, puis ajoutez 100 litres par poisson supplémentaire.

Ne soumettez pas le poisson-lime à un courant trop important qui risque de l’épuiser et de limiter ses déplacements. Attention également à vos pompes d’aspirations car ils peuvent rester coincés dedans : protégez-les !

À savoir

À savoir

Retrouvez toutes les informations complémentaires !

Ce poisson très difficile à nourrir et fragile est à réserver aux experts en aquariophilie marine. Nous ne pouvons que vous encourager à vous renseigner très précisément sur cette espèce avant son acquisition. En effet, le taux de mortalité est assez élevé. Attention donc au commerce de ce poisson qui est trop vite proposé alors que sa maintenance requière des compétences et un savoir-faire de haut niveau.

Il semble que les individus jeunes s’acclimatent mieux à la vie en captivité que les poissons prélevés à l’âge adulte qui finissent par mourir rapidement.

Attention à son acclimatation : la lime à tâches oranges est très sensible aux variations des paramètres d’eau. L’acclimatation doit être lente et douce. Cela évitera que le poisson ne s’affaiblisse, se fragile ou tombe malade. À noter également sa sensibilité aux produits chimiques dont l’utilisation devra être savamment étudiée.

Son aspect physique est une parfaite tenue de camouflage pour se dissimuler parmi les Acroporas dont il se nourrit. Autre arme redoutable à son actif : il est capable de diffuser des odeurs différentes selon les situations. Il peut simuler l’odeur des coraux qu’ils côtoient pour se cacher, ou diffuser une odeur rappelant celle des coraux toxiques, ou encore attirer de petits crustacés pour son prochain repas.

Cette espèce est une cousine des balistes. Il peut être confondu avec Oxymonacanthus halli mais ce dernier est plus petit (7 cm) et son museau est plus court.

Il doit son nom de « lime » à sa peau râpeuse rappelant une lime.

Oxymonacanthus longirostris dans son milieu naturel

Espèces alternatives

Espèces alternatives

Découvrez les espèces ressemblantes

Aucune (pour le moment !)

champ de recherche
Plus de critères

Les dernières news !

retour vers le haut