francais anglais
Apogon de kaudern

Apogon de kaudern
(Pterapogon kauderni)

Ce magnifique poisson est idéal pour les débutants car il est robuste et facile à maintenir. Cependant, attention à son caractère ! Il est très territorial et peut devenir une vraie terreur envers ses congénères. Découvrez ce joli poisson dans cette fiche.

Noms

Nom scientifique
Pterapogon kauderni

Noms communs
Apogon de kaudern
Poisson cardinal de banggai
Apogon noir et blanc

Origine

quels sont ses pays d'origine ?

Origine : Indonésie, mer entre les îles Sulawesi et Banggai
Habitat naturel : prairies d’algues et zones rocheuses

Dimorphisme

quelles sont les différences physiques entre les mâles et les femelles ?

Le mâle possède des « poches » sur sa bouche lui permettant d’en augmenter la capacité lors de l’incubation de ses oeufs

Famille

famille

Apogonidae

Volume

quel est le volume minimum pour cette espèce ?

200 L pour un couple
600 L en groupe

Paramètres

quels sont les paramètres d'eau pour la maintenance de ce poisson ?

T° : 23 à 26 °C
pH : 7.5 à 8.5
Densité : 1021 à 1026

Difficulté

difficulté

Facile

Taille

quelle est la taille maximale de ce poisson?

7 cm

Longévité

quelle est l'espérance de vie moyenne de ce poisson ?

3 à 4 ans

Zone de vie

dans quelle zone de l'aquarium vit ce poisson ?

Milieu et fond

Nombre

sociabilité de l'espèce

Couple ou en groupe (6 mini)

Espèces alternatives

Cliquez sur la vignette pour voir la fiche

Aucune (pour le moment !)

Alimentation

Comment nourrir l'Apogon ?

Alimentation

Comment nourrir l'Apogon ?

C’est une espèce carnivore, vous pouvez donc distribuer des artémias 2 ou 3 fois par jour. Complétez avec du krill, mysis, chair de moule ou de poisson hachée ou oeufs de poisson. Variez régulièrement son menu pour une meilleure santé. Ce poisson pourra se satisfaire de nourriture sèche si vous lui en donnez l’habitude.

Du fait que ce poisson est plutôt nocturne, préférez donner le repas avant l’extinction ou l’allumage de l’éclairage.

Comportement

Quel comportement manifeste l'Apogon ?

Comportement

Quel comportement manifeste l'Apogon ?

oeil du pterapogon kauderni

Poisson plutôt nocturne : il est bien adapté à ce style de vie car il a développé de grands yeux capable de capter des faibles lueurs. Ils restent néanmoins visible la journée, avec une activité réduite.

De tempérament calme et très paisible, il est plutôt statique.

Cohabitation

Qui peut cohabiter avec l'Apogon ?

Cohabitation

Qui peut cohabiter avec l'Apogon ?

La cohabitation avec d’autres espèces de poissons de taille identique et calmes de pose pas de problème. Des poissons plus rapides ou plus agités peuvent stresser les Apogon de kaudern et les soumettre à une concurrence alimentaire trop importante.

groupe de pterapogon kauderni

En fait, il ignore tout simplement les autres poissons. En revanche, ce n’est pas le cas avec les membres de sa propre espèce, avec lesquels il se montre très territorial. C’est là le point délicat de sa maintenance : son agressivité vis-à-vis de ses congénères. En effet, s’il est maintenu en trop petit nombre, un individu ou un couple finira par prendre une trop forte domination sur les autres individus. Ils vont alors harceler et pourchasser leurs colocataires qui finiront épuisés, parfois jusqu’à la mort. À noter que la cohabitation va très bien se passer au début, mais que ce genre de comportement arriveras très probablement. Il est donc recommandé de maintenir seulement un couple mâle/femelle dans 200 litres, ou un petit groupe d’au moins 6 individus dans un aquarium d’au moins 600 litres, puis ajouter 100 litres spécimen supplémentaire.

La présence d’oursins-diadème (Diadema setosum) le rassure et l’encourage à la reproduction (cf « reproduction »). Cette cohabitation est fortement recommandée. Attention cependant aux potentiels dégâts qu’un oursin-diadème peut causer aux coraux dans de faibles volumes.

pterapogon kauderni et oursin

A noter que l’association des Pterapogon kauderni et des invertébrés ne pose aucun problème, leur compatibilité est excellente.

Reproduction

Comment reproduire l'Apogon ?

Reproduction

Comment reproduire l'Apogon ?

Assez facile : les reproductions en captivité sont assez fréquentes. Cependant, à cause du caractère territorial de cette espèce, il faut prévoir une installation conséquente car les alevins en grandissant vont vite se montrer agressif entre eux. Il faudra parfois les séparer dans différents bacs.

Les chances de frais seront plus élevées si vous possédez un petit groupe dans lequel des couples vont se former naturellement. La ponte a lieu après une parade nocturne. Elle comprend entre 25 et 30 oeufs. Le Pterapogon kauderni est un incubateur buccal : après la ponte, un des parents (souvent le mâle), va récolter ses oeufs dans sa bouche et les y laisser incuber. L’incubation dure entre 21 et 33 jours (parfois plus). Le parent incubateur arrête de s’alimenter pendant cette période. C’est un comportement normal qui ne doit pas vous inquiéter.

incubation pterapogon kauderni

Les alevins fraîchement expulsés mesurent environ 1 cm et sont parfaitement autonomes : ils nagent et se nourrissent seuls. Ils trouvent refuge entre les piquants des oursins-diadème. Il a été observé en que parfois une anémone de mer ou des coraux peuvent également jouer ce rôle (par exemple Stichodactyla mertensi, Heteractis magnifica, Stichodactyla mertensi, Heteractis crispa, Stichodactyla gigantea).

Nourriture des alevins : nauplies d’artémias fraîchement éclosent (moins de 12h). Enrichissez vos nauplies avec du Super SelcoTM, du DC-SelcoTM ou avec du MicroplanTM de Preis AquaristikTM. Distribuez les repas au moins 3 fois par jour, l’idéal étant plutôt 4 à 5 fois par jour. En effet, des alevins affamés vont se suralimenter lors de leur prochain repas et pourraient en mourir. Gardez ce rythme les quinze premiers jours. Après 6 à 8 semaines, passez aux artémias adultes hachés puis augmenter la taille des morceaux au fur et à mesure de la croissance des alevins.

Ils atteindront leur taille adulte après quelques mois. Le taux de survie des alevins est très bon.

Son aquarium

Quel aquarium pour l'Apogon ?

Son aquarium

Quel aquarium pour l'Apogon ?

Pterapogon kauderni et son anémone

C’est le parfait habitant des aquariums récifaux. Son décor sera composé de roches, d’algues et de coraux.

Comme c’est une espèce nocturne, aménagez des zones d’ombre et de repos pour que votre poisson puisse s’y réfugier durant la journée. Plus il y aura des cachettes disponibles, plus le poisson se sentira en sécurité et plus il sera enclin à se montrer !

À savoir

Toutes les informations complémentaires et annecdotes

À savoir

Toutes les informations complémentaires et annecdotes

Robuste, cette espèce est peu sujette aux maladies, même si parfois le poisson développe une infection fongique sur la bouche (cela ne disparaît pas au bout de 2 semaines, passez au traitement antifongique). Les autres atteintes peuvent être des problèmes de vessie natatoire ou une pourriture des nageoires. Ces cas restent rares.

Les Pterapogon kauderni peuvent supporter temporairement des températures allant jusqu’à 30°C.

Victime de son succès, ce poisson a bien failli disparaître dans son milieu naturel. Il n’est pas encore soumis à la réglementation CITES.

Il existe une variante « Panda » obtenue suite à un processus de sélection :
Pterapogon kauderni panda

Commentaires

Trier par :

Veuillez vous connecter pour poster des messages

champ de recherche
Plus de critères



retour vers le haut