• Retrouvez-nous sur les réseaux !
francais anglais
Epalzeo siamensis

Epalzeo siamensis
(Crossocheilus oblongus)

L'erreur est souvent commise avec ce poisson : il est vite vendu en tant que mangeur d'algue. Et c'est vrai qu'il en est un ! Mais il faut cependant prendre le temps de se renseigner sur ses conditions de maintenance car si son cadre ne lui convient pas, il devient très agressif !

Lisez cette fiche pour profiter de son avantage «mangeur d'algue» tout en lui offrant une vie confortable !.

Nom scientifique

Crossocheilus oblongus
Crossocheilus Siamensis

Noms communs

Epalzeo siamensis
Barbeau à raie noire
Mangeur d’algue siamois
Siamese algae-eater (EN)
Siamese flying fox (EN)
Algenfresserr (DE)

Origine

quels sont ses pays d'origine ?

Origine : Sud est asiatique : Thaïlande, péninsule malaisienne
Biotope : Asiatique

Dimorphisme sexuel

quelles sont les différences physiques entre les mâles et les femelles ?

Rien ne permet de distinguer un mâle d’une femelle. La femelle sera légèrement rebondie mais c’est peu visible

Famille

famille

Cyprinidae

Volume minimum

quel est le volume minimum pour cette espèce ?

Aquarium de 200 litres

Paramètres d'eau

quels sont les paramètres d'eau pour la maintenance de ce poisson ?

T° : 23 à 28 °C
pH : 5.5 à 8
Dureté : 3 à 15 °dGH

Difficulté

difficulté

Moyen

Taille

quelle est la taille maximale de ce poisson?

12 à 15 cm

Espérance de vie

quelle est l'espérance de vie moyenne de ce poisson ?

10 ans

Zone de vie

dans quelle zone de l'aquarium vit ce poisson ?

Milieu et fond

Nombre minimum

sociabilité de l'espèce

4

Alimentation

Comment nourrir l'Epalzeo siamensis ?

Alimentation

Comment nourrir l'Epalzeo siamensis ?

Principalement herbivore et alguivore, l’alimentation de ce poisson exige une grande quantité de végétaux.

Il est particulièrement friand d’algues et vous sera d’une bonne aide dans ce domaine. Cependant, il ne consomme que les jeunes algues (filamenteuses, vertes, rouges ou noires). Ainsi, préférez l’introduire dans un aquarium relativement jeune (mais ayant passé son pic de nitrites) dont il consommera les algues naissantes plutôt que d’attendre un éventuel envahissement d’algues et de l’introduire ensuite : son action sera alors très limitée. Dans tous les cas, veillez au bon équilibre de votre aquarium car un excès d’algues provient d’un déséquilibre.

Complétez impérativement son alimentation, par exemple avec de la nourriture sèche pour poisson végétarien, des proies vivantes ou congelées.

Si le Siamensis ne trouve pas suffisamment à manger, il n’hésitera pas à s’attaquer à vos plantes ! L’excès de nourriture est également à éviter car cela peut le rendre feignant : il ne cherchera plus à manger les algues de votre aquarium. Il faut donc trouver le bon équilibre dans la distribution et la fréquence des repas. Pour cela un seul mot d’ordre : l’observation ! En effet, cela va dépendre de la configuration de votre aquarium, de son équilibre, de sa maturité et de sa population.

Comportement

Quel comportement manifeste l'Epalzeo siamensis ?

Comportement

Quel comportement manifeste l'Epalzeo siamensis ?

Malgré sa grande taille (jusqu’à 15 cm), l'Epalzeo siamensis est paisible et pacifique avec tous quand il est maintenu correctement. À noter cependant qu’un individu maintenu seul peut devenir extrêmement agressif envers tous ses colocataires.

Les jeunes poissons sont très actifs. Ce tempérament s’estompe avec le temps et les sujets les plus âgés se montreront calmes et aimeront se poser tranquillement sur une feuille ou un autre élément du décor. Pourtant, son caractère ne s’arrange pas avec l’âge, allant jusqu’à devenir grincheux ! Il se montre alors moins tolérant en terme de cohabitation et plus territorial.

Crossocheilus posé sur une racine

Autre changement au fil du temps : les jeunes Crossocheilus ont tendance à se reposer sur des feuilles larges se situant dans la partie haute de l’aquarium, alors que les plus âgés choisiront des feuilles situées plus bas, voir même directement le sol.

Cohabitation

Qui peut cohabiter avec l'Epalzeo siamensis ?

Cohabitation

Qui peut cohabiter avec l'Epalzeo siamensis ?

duo de Crossocheilus

Une première règle à observer en matière de cohabitation est la présence d’autres représentant de son espèce. En effet, les Crossocheilus vivent en groupe. Une hiérarchie s’installe et des territoires sont attribués à chaque membre. Parfois, vous pourrez observer quelques courses-poursuites car certains poissons deviennent assez territoriaux avec leurs congénères. Pour diluer l’éventuelle agressivité du dominant, il est recommandé de maintenir au moins 4 poissons. Ainsi, ce ne sera pas toujours le même dominé qui se fera poursuivre. Un aquarium d’au moins 200 litres offrira suffisamment d’espace disponible pour la répartition des territoires.

De façon générale, le Crossocheilus cohabite facilement avec un grand nombre d’espèce. Par exemple, vous pouvez lui associer des Barbus ou des Rasboras pour rester dans le même biotope.

Cependant, même s’il ne pose pas de problème d’agressivité (hormis quand il est seul, cf « comportement »), son tempérament actif pourrait gêner d’autres espèces plus calmes et craintives comme les Corydoras par exemple. Les cohabitations à éviter absolument sont avec les Cobitidae (loches) et les Epalzeorhynchos (labéo) avec lesquels la guerre sera inévitable.

Enfin, notez que vous pouvez avoir maintenu vos Crossocheilus longtemps dans une certaine configuration, qu’ils ne supporteront plus en vieillissant (cf « comportement »). Vous devez rester attentif à la bonne cohabitation de ses poissons tout au long de leur vie, car les choses peuvent évoluer.

Reproduction

Comment reproduire l'Epalzeo siamensis ?

Reproduction

Comment reproduire l'Epalzeo siamensise ?

La reproduction de l'Epalzeo siamensis n’a pas encore été réussie en aquarium.

Son aquarium

Quel aquarium pour l'Epalzeo siamensis ?

Son aquarium

Quel aquarium pour l'Epalzeo siamensis ?

Tout d’abord, comme pour beaucoup d’espèces territoriales, ne négligez pas l’espace dont ce poisson a besoin. Ainsi, dans le cas du Crossocheilus, un aquarium d’au moins 200 litres, avec une façade de 120 cm, sera nécessaire. Rappelez-vous qu’une fois adulte, il peut mesurer jusqu’à 15 cm !

Les paramètres d’eau ne sont pas particulièrement critiques pour cette espèce assez tolérante sous ce rapport. Évitez tout de même les extrêmes de sa plage de maintenance pour plus de confort.

Ce poisson est très bon nageur apprécie un bon courant. N’hésitez pas à lui en proposer un dans sa zone de vie à l’aide d’une filtration puissante. D’ailleurs, il n’est pas rare d’observer les Crossocheilus Siamensis se positionner à la sortie du rejet du filtre pour nager et s’amuser.

Côté plantation, le Crossocheilus aime les aquariums bien plantés, avec beaucoup de feuilles larges sur lesquelles il se pose. Par exemple, pour rester en Asie, les Cryptocorynes feront un bon choix.

Notez enfin que ce poisson est un excellent sauteur. Il est donc impératif que vous couvrirez votre bac et que vous protégiez votre néon.

À savoir

À savoir

Retrouvez toutes les informations complémentaires !

Souvent confondu avec Epalzeorhynchos Kalopterus (Barbeau belle nageoire). La différence se situe au niveau du nombre de barbillons de la bouche. De plus, Epalzeorhynchus Kalopterus ne mange pas d’algues.

N’oubliez pas qu’un poisson ne s’acquière que parce que la maintenance de l’espèce nous intéresse particulièrement, et pas pour leur pseudo fonction. Vous risqueriez non seulement d’être déçu de l’efficacité des « mangeurs d’algues » et dans certain cas de provoquer des problèmes de cohabitation assez importants.

champ de recherche
Plus de critères

Les dernières news !

retour vers le haut