• Retrouvez-nous sur les réseaux !
francais anglais
Nez rouge

Nez rouge
(Hemigrammus bleheri)

Poisson fascinant, qui comblera les débutants par sa robustesse, excepter l'acclimatation un peu difficile, ce poisson fera le bonheur des passionnés d'aquariophile.

Nom scientifique

Hemigrammus bleheri

Noms communs

Nez rouge
Tête rouge
Nez rouge du Rio négro
Firehead Tetra (EN)
Rummy-nose tetra (EN)
Rotkopfsalmer (ALL)

Origine

quels sont ses pays d'origine ?

Origine : Amérique du sud, Colombie, Brésil
Biotope : Amazonien

Dimorphisme sexuel

quelles sont les différences physiques entre les mâles et les femelles ?

La femelle est plus ronde et plus grande que le mâle

Famille

famille

Characidae

Volume minimum

quel est le volume minimum pour cette espèce ?

Aquarium de 80 litres

Paramètres d'eau

quels sont les paramètres d'eau pour la maintenance de ce poisson ?

T° : 25 à 28 °C
pH : 5 à 7
Dureté : 2 à 12 °dGH

Difficulté

difficulté

Facile

Taille

quelle est la taille maximale de ce poisson?

4 cm

Espérance de vie

quelle est l'espérance de vie moyenne de ce poisson ?

5 ans

Zone de vie

dans quelle zone de l'aquarium vit ce poisson ?

Milieu

Nombre minimum

sociabilité de l'espèce

10

Alimentation

Comment nourrir le Nez rouge ?

Alimentation

Comment nourrir le Nez rouge ?

L’Hemigrammus bleheri est omnivore et assez facile à nourrir. Le seul point de vigilance est des lui proposer des aliments adaptés à sa taille.

Vous pouvez distribuer des flocons ou paillettes pour poissons tropicaux. Cependant, pour un meilleur équilibre et une bonne santé, variez ses repas le plus souvent possible. Les aliments vivants ou congelés seront alors très adaptés : vers de vase, artémias...

Comportement

Quel comportement manifeste le Nez rouge ?

Comportement

Quel comportement manifeste le Nez rouge ?

L’Hemigrammus bleheri est grégaire : il doit impérativement vivre en banc d’une dizaine d’individus au moins. De plus, c’est un bon nageur. Un aquarium d’au moins 80 litres avec une bonne longueur de façade est donc indispensable à ce petit poisson. De façon générale, le nez rouge est un poisson craintif, mais assez vif.

Cohabitation

Qui peut cohabiter avec le Nez rouge ?

Cohabitation

Qui peut cohabiter avec le Nez rouge ?

La cohabitation avec d’autres espèces de la même famille ne posera aucun soucis (Tétra, Néons...). Attention cependant aux représentant les plus actifs de cette famille qui pourraient potentiellement déranger le Nez rouge (Tétra du Congo, Tétra Empereur...).

L’association avec de petits cichlidés d’Amérique du Sud convient également parfaitement, tout comme avec des Discus ou des Scalaires. De façon générale, associez- lui des poissons calmes et pacifiques.

La cohabitation avec les Corydoras, même si elle est compatible sur le papier, est à éviter pour des questions d’environnement. En effet, les Nez rouge apprécient les aquariums bien plantés, alors que l’aquarium idéal pour les Corydoras est moins fournit dans ce domaine (avec seulement 10 à 20% de plantes).

Reproduction

Comment reproduire le Nez rouge ?

Reproduction

Comment reproduire le Nez rouge ?

La reproduction en aquarium est difficile à obtenir car il faut des conditions bien particulières.

Préparez un bac de ponte d’une soixantaine de litres avec un petit filtre, de la mousse de Java et très peu de lumière. Pour les paramètres d’eau, partez sur un ph à 6/6,5 et une température la plus proche possible de 27°C.

Introduisez vos spécimens reproducteur. S’il y a ponte, retirez les parents rapidement et laissez les oeufs dans le noir total pendant 35 heures. Passé ce délai, faites revenir la lumière très lentement, petit à petit.

Les alevins ne revêtiront leur belle coloration qu’après 5 semaines.

Nourriture des alevins : plancton puis nauplies d’artémias.

Son aquarium

Quel aquarium pour le Nez rouge ?

Son aquarium

Quel aquarium pour le Nez rouge ?

La décoration de votre aquarium à Nez rouge peut se composer de nombreuses racines et de plantes. Cet environnement riche en cachettes favorisera son bienêtre et son sentiment de sécurité n’en sera que renforcé.

Les plantes sont surtout à privilégier car le Nez rouge aime évoluer à l’ombre de grandes plantes. Faites cependant attention à ce qu’il dispose d’assez d’espace libre pour que sa nage ne soit pas entravée.

Une filtration sur tourbe sera un plus : imitation l’eau noire du Rio Negro.

Enfin, notez que cette espèce est sensible aux nitrates. Il faudra donc garder une eau de bonne qualité en effectuant régulièrement des changements d’eau.

À savoir

À savoir

Retrouvez toutes les informations complémentaires !

Prêtez particulièrement attention à l’acclimatation de cette espèce, c’est un moment délicat. En effet, les Nez rouges sont sensibles aux écarts de température. Faites une acclimatation lente et douce. Il faut par exemple laisser flotter le sac de transport contenant vos nouveaux poissons au moins 30 minutes dans votre aquarium afin qu’il prenne sa température progressivement. Ensuite, transvaser un petit peu d’eau de votre aquarium dans le sac, et ce régulièrement. L’idéal pour cette étape est d’utiliser un goutte-à-goutte. Une fois le sac rempli, pêchez vos poissons et libérez-les dans votre aquarium.

Le Nez rouge est très sensible à la maladie des points blancs, souvent déclencher par le stress. Favorisez le bien-être de vos poissons en appliquant les conseils de cette fiche pour éviter de fragiliser leur santé. En dehors de cela, cette espèce est assez robuste.

Il existe 3 espèces du nez rouge : l’Hemigrammus rhodostomus, l’Hemigrammus bleheri, et enfin le faux nez rouge, Petitella georgiae.

  • Les différences entre les 3 espèces sont résumées dans cette image :
    différence Hemigrammus

Résumé

Un résumé en vidéo par LePoissonRouge

Résumé

Un résumé en vidéo par LePoissonRouge

champ de recherche
Plus de critères

Les dernières news !

retour vers le haut