• Retrouvez-nous sur les réseaux !
francais anglais
Pléco léopard

Pléco léopard
(Pterygoplichthys gibbiceps)

Comme tous les Plécos, ce poisson est souvent vendu en tant que « nettoyeur ». Pourtant, il est nocturne, territorial et énorme ! Il est donc mal adapté à la plupart des aquariums. On vous en dit plus dans la suite de cette page.

Nom scientifique

Pterygoplichthys gibbiceps
Ancistrus gibbiceps
Glyptoperichthys gibbiceps
Liposarcus altipinnis

Noms communs

Pléco léopard
Pléco voilePléco Royal
Teteux de vitre Leopard pleco (EN)
Garachamawels (DE)

Origine

quels sont ses pays d'origine ?

Origine : Amérique du Sud (Pérou, Brézil)
Biotope : Amazonien

Dimorphisme sexuel

quelles sont les différences physiques entre les mâles et les femelles ?

Aucun

Famille

famille

Loricariidae

Volume minimum

quel est le volume minimum pour cette espèce ?

Aquarium de 800 litres

Paramètres d'eau

quels sont les paramètres d'eau pour la maintenance de ce poisson ?

T° : 25 à 27 °C
pH : 6 à 7
Dureté : 5 à 10 °dGH

Difficulté

difficulté

Facile

Taille

quelle est la taille maximale de ce poisson?

35 à 50 cm

Espérance de vie

quelle est l'espérance de vie moyenne de ce poisson ?

15 ans

Zone de vie

dans quelle zone de l'aquarium vit ce poisson ?

Fond

Nombre minimum

sociabilité de l'espèce

2

Alimentation

Comment nourrir le Pléco léopard ?

Alimentation

Comment nourrir le Pléco léopard ?

Même si le Pléco Léopard est un omnivore, la majeure partie de son alimentation doit être constituée de végétaux, et plus précisément d’algues. Il trouvera une partie de son alimentation directement dans l’aquarium, en raclant les algues du décor. Cependant, il est peu probable que cela suffise à rassasier ce gentil géant.

Pour les aliments frais, proposez des rondelles de courgettes ou de concombre, des pois bouillis, des épinards ou de la salade pochés... Ces aliments devront être mis à disposition très régulièrement. La partie carnée (de temps à autre) peut être assurée par la distribution de chair de moule, de poisson ou de crevette, des vers de vase, daphnies, artémias...

Complétez par des pastilles pour poissons de fond végétarien ou omnivore.

Comme ce poisson a des moeurs nocturnes, mieux vaut lui distribuer son repas juste après l’extinction des lumières.

Comportement

Quel comportement manifeste le Pléco léopard ?

Comportement

Quel comportement manifeste le Pléco léopard ?

Il est très calme et paisible en journée, passant la majeure partie de son temps collé au décor sans bouger. Roi du camouflage, il est parfois difficile à repérer ! Ce comportement naturel est valable uniquement dans de bonnes conditions de maintenance. S’il est trop à l’étroit dans son aquarium, le Pléco peut devenir agressif.

La nuit venue, il s’active à ses activités préférées : racler le décor et fouiller le sol.

Pterygoplichthys gibbiceps

Cohabitation

Qui peut cohabiter avec le Pléco léopard ?

Cohabitation

Qui peut cohabiter avec le Pléco léopard ?

Le Pléco Léopard apprécie la présence de leurs congénères même s’ils sont territoriaux. Cependant, certains individus développent un caractère territorial exacerbé. Ainsi, vous ne pourrez maintenir que 2 Plécos Léopard ensemble dans un aquarium de 800 litres minimum.

Le Pléco est parfaitement pacifique envers les autres espèces. Évitez cependant l’association avec d’autres espèces de poissons de fond territoriaux avec lesquelles la juxtaposition des territoires peut poser problème. Il pourra être associé sans difficulté à des Oscars (Astronotus ocellatus) par exemple.

Reproduction

Comment reproduire le Pléco léopard ?

Reproduction

Comment reproduire le Pléco léopard ?

Non réalisable en aquarium.

Son aquarium

Quel aquarium pour le Pléco léopard ?

Son aquarium

Quel aquarium pour le Pléco léopard ?

De façon générale, le volume minimum pour le maintien d’un individu de cette espèce dans de bonnes conditions est un aquarium de 500 litres. Cependant, il serait préférable d’opter pour 2 Plécos dans un 800 litres. Enfin, préférez des aquariums plutôt longs, car c’est la surface disponible au sol qui compte vraiment (la hauteur de l’aquarium n’a pas d’importance). Pour des volumes inférieurs que ceux précédemment cités, préférez adopter des Ancistrus, beaucoup plus petits.

Prévoyez autant de cachettes qu’il y a de Plécos, voire plus. En effet, ce poisson territorial va défendre son territoire vis-à-vis de ses congénères et il faut que chacun trouve une place qui lui donne satisfaction ! Formez ces cachettes en entremêlant des roches et des racines.

Les racines de tourbières sont indispensables dans un aquarium à Pléco car celui-ci va prendra un grand plaisir à les racler.

Une bonne filtration permettra de maintenir une belle qualité d’eau (ce poisson est un gros pollueur !) et un taux d’oxygène élevé, indispensable au bien-être de cette espèce.

De plus, notez que le Pléco aime le fort courant ! Dans ces conditions, choisissez une filtration de débit au moins égal à 10 ou 20 fois le volume de l’aquarium par heure.

Pour ce qui est du choix des plantes, le Pléco n’y touche pas, du moins, intentionnellement. Mais une fois sa taille adulte atteinte, ce géant peut abîmer ou déraciner les plantes fines avec ses mouvements. Choisissez des plantes robustes (type Anubias) que vous fixerez solidement au décor ou dans le sol (avec un leste).

Autre point de vigilance : le sol. Comme le Pléco fouille le sol à la recherche de nourriture, celui-ci doit être non coupant. Choisissez un sable de rivière comme le sable de Loire par exemple. Dans certains cas (ce n’est pas valable avec tous les Plécos), le substrat nutritif devrait être évité car l’activité de fouille du poisson risque de mélanger sable/substrat, voire de le répandre dans tout votre aquarium et de rendre l’eau trouble.

Pterygoplichthys gibbiceps

À savoir

À savoir

Retrouvez toutes les informations complémentaires !

Sa bouche en forme de ventouse lui permet de se fixer aux vitres et au décor. Il racle ainsi les algues qui se trouvent sur ces supports. C’est pour cette raison qu’il est souvent vendu en tant que « nettoyeur ». Pourtant, nocturne, territorial et énorme, ce poisson est mal adapté à la plupart des aquariums !

Cette espèce peut être confondue avec celles du genre Hypostomus mais le Pterygoplichthys gibbiceps possède une plus grande nageoire dorsale et est légèrement plus grand. Enfin, le Pterygoplichthys gibbiceps possède des taches noires sur un fond orangé, tandis que les Hypostomus plecostomus sont généralement dans les tons de gris.

En cas de pollution trop importante de l’eau, il peut présenter de petits trous dans ses nageoires. C’est un symptôme de détresse urgent ! Renouvelez une partie de l’eau de l’aquarium immédiatement et revoyez votre calendrier de maintenance.

Sa nageoire dorsale possède des épines très coupantes ! Il peut ainsi facilement percer son sac de transport ou rester coincé dans l’épuisette (utilisez plutôt une boîte en plastique). Soyez également prudent lors de sa manipulation.

champ de recherche
Plus de critères

Les dernières news !

retour vers le haut